Barchon - Manger sain avec la Fourmilière au Jardin

D’abord écrin de la microbrasserie «La Pierreuse», la ferme de Catherine Claessens a changé d’activité il y a deux ans pour développer des ateliers de cuisine végétale.

Catherine est bientôt rejointe par sa fille Oriane, diététicienne et toutes deux se lancent dans la transmission d’une cuisine saine. « Nous n’avons pas tout à fait la même approche, mais nous sommes complémentaires » explique Oriane Rennotte « Je suis plus attirée par la cuisine végétarienne, nourrissante et équilibrée et aussi par l’esthétique. On doit d’abord manger avec les yeux. Pour moi composer une jolie assiette est essentiel. Je suis une passionnée et j’élabore mes recettes en cuisinant par essai/erreur. Je m’inspire aussi des blogs de cuisine. J’aime tester et transmettre. Maman est plus dans une cuisine familiale. Elle propose des ateliers «pain au levain». Elle va récolter les plantes sauvages du jardin et explique leur utilisation. Je suis plus attirée par une cuisine intuitive à base de légumes car je suis végétarienne ».

Leur point commun est d’offrir une cuisine accessible à tous et facile à refaire chez soi. Nos cours durent trois à quatre heures le mercredi et le dimanche après-midi. « Nous prenons le temps et parfois les gens restent un peu plus longtemps, goûtent leur plat, échangent. C’est la preuve qu’ils se sentent bien ». Chaque après-midi, mère et fille proposent trois ou quatre préparations à emporter ou à déguster sur place: « Par exemple une soupe crue aux carottes, des nems aux légumes variés, un houmous de pois chiche germés et des galettes sucrées naturellement aux orties ».

Toute l’année, elles utilisent les herbes sauvages et les fleurs comestibles du jardin qui agrémenteront joliment leurs plats. Par petits groupes de 4 à 6 personnes, parfois plus, elles se retrouvent dans la cuisine de la ferme. « En général, le lien se fait tout de suite. Beaucoup de personnes sont à la recherche d’un nouveau mode de vie et manger mieux en fait partie. Il y a aussi la notion de lien social. Aujourd’hui, chacun vit chez soi sans faire attention aux autres. Ici on se retrouve, on partage, on a envie de prendre le temps de se découvrir ».

Les ateliers ont tellement de succès que mère et fille envisagent de développer d’autres activités. « Nous avons un projet d’ateliers cuisine et massage. Nous aimerions développer l’aspect bien-être en faisant venir des intervenants spécialisés dans la méditation ou la pleine conscience. Nous voulons partager ce lieu le plus possible ».

La Fourmilière au jardin, rue Frmhy 38 à Barchon – Tél.: 0494 68 10 80

www.facebook.com/lafourmiliereaujardin

Nadine Romieu - équipe de rédaction

Autres actualités à Barchon

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Barchon