Barbençon - Allez hop: au feu!

À Barbençon, la tradition est venue à pied de la nuit des temps, chuchotée aux oreilles des enfants par leurs aînés et transmise de génération en génération. Ici, on respecte chaque moment de la journée qui conduira tout le village, petit et aîné se prenant par la main, vers le grand feu allumé par les derniers mariés de l’année.

Dès 7 h du matin, le ramassage des ballots est organisé dans le village par la Jeunesse. De ferme en maison, ils récoltent vieux ballots et vieux fagots qui ne serviront plus puisque l’hiver touche à sa fin! Ils sont accueillis par leurs aînés qui passent ainsi la main et les encouragent dans cette récolte qui facilitera l’arrivée du beau temps.

À 13 h, c’est la réunion, au Lac de Barbençon. Musique et tambours sont là, mais aussi les principaux acteurs de ce grand feu: astoqueux, destoqueux et saqueux se préparent pour un combat qui va durer jusqu’à la tombée de la nuit. Vers 14 h, le vieux char chargé des ballots récoltés le matin se secoue péniblement et donne le départ. Il ne pourra être tiré que par des jeunes, non mariés: les saqueus. Une longue chaîne attachée au timon leur permet de tracter le lourd attelage sur lequel Bonhomme Hiver est jonché. Les saqueus sont encouragés tout au long de leur périple dans le village par les… moins jeunes!

Et, tout au long du parcours, les astoqueus mettront des cales aux roues pour freiner l’avancée des jeunes, tandis que les destoqueus ruseront avec des perches pour déloger ces cales. Rude et éreintant est le combat, tandis que le char s’immobilise puis repart, encouragé par la batterie et… les rwétants ! Vers 19h, le char termine sa course à l’Auberge du Lac. Il est temps de manger un peu avant de bouter le feu au bûcher, mission réservée depuis toujours au dernier couple de mariés de l’année. La tradition affirme que cela leur portera chance, bonheur et fertilité!

À 20 h, tout est dit: au feu l’hiver! La batterie résonne tandis que le feu atteint le Bonhomme Hiver, crépite et lance vers le ciel des milliers de petites étoiles incandescentes ! La danse des sept sauts encercle le bûcher; on martèle le sol pour le rendre fertile. Au petit matin, quelques âmes titubantes rejoindront enfin leur lit, tandis qu’un énorme tas de cendres encore chaudes s’envolera au gré du vent, ensemencer les terres avoisinantes de toute cette belle énergie par la Jeunesse dépensée.

Téléphone? 071 58 81 91 – Facebook? Tourisme Beaumont

CaT - équipe de rédaction

Autres actualités à Barbençon

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Barbençon