Auderghem - Auderghem : un livre qui révèle l’origine du nom de chaque rue

Louis Schreyers est un passionné d’histoire locale depuis toujours. Né à Auderghem et n’ayant cessé d’y vivre, il a écrit plusieurs ouvrages sur le passé de sa commune. Récemment, Nadine De Vos, une autre férue du passé auderghemois, l’a rejoint dans son travail de bénédictins. Sous la houlette de sa fille Sophie, échevine de la Culture, est né l’ouvrage ‘Auderghem par quatre chemins’. Il vient de sortir de presse et peut être trouvé dans toutes les bonnes librairies auderghemoises et de Bruxelles. « On y recense les 245 rues d’Auderghem, au travers de ses 25 quartiers, avec de nombreux plans, anecdotes, et explications sur l’origine du nom de chacune des artères », soulignent modestement Nadine De Vos et Louis Schreyers.

Du Rouge Cloître en passant par la rue Idiers

Et les auteurs y vont de quelques précisions. « Notre ouvrage énumère les quartiers par ordre d’apparition. Cela commence par le cœur d’Auderghem, né avec la création des deux couvents qu’étaient Val Duchesse au 13e siècle et du Rouge Cloître au 14e siècle. La main-d’œuvre y travaillait mais n’y habitait pas et s’est donc établie aux alentours. » Pour chaque quartier, l’historique des rues est évoqué. Et les anecdotes ne manquent guère. Louis Schreyers invite d’ailleurs à déambuler dans la rue de la Pente : « Une ruelle très étroite où l’on remonte aussi les siècles pour découvrir à flanc de rue d’anciens heuskes (WC d’antan) reconvertis en abris à outils ». Sophie De Vos aurait aimé que la rue Idiers, où se trouve l’actuelle maison communale, garde son nom de rue des Mille Couleurs. Quelques-unes des nombreuses histoires à découvrir dans un ouvrage également riche en photos du temps jadis…

Infos ?

Louis Schreyers et Nadine De Vos, Auderghem par quatre chemins, édition [aparté], 200 pages, 28,5 euros.

Julien SEMNINCKX - équipe de rédaction

Autres actualités à Auderghem

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Auderghem