Ath - Des élèves du primaire testent les métiers publics

Au total, 328 enfants des écoles primaires d’Ath et de son entité étaient présents au Quai des Entrepôts d’Ath pour découvrir différents métiers du secteur public. L’initiative, organisée par les trois centres PMS d’Ath, cherche à préparer les enfants à devenir des citoyens autonomes et responsables.

Les enfants ont été répartis en deux groupes: le matin, un groupe est parti à la découverte des services communaux via deux circuits tandis qu’un autre groupe était au Quai de l’Entrepôt afin de bénéficier d’animations par les associations.

«C’est vraiment le point fort de ce projet. Nous avons réuni le plus de métiers publics possibles, afin que les enfants puissent avoir une vision large de tout ce qui se passe à Ath, raconte Marie Piraux, directrice du centre PMS provincial d’Ath, c’est important de déjà leur donner un petit aperçu de ce qu’ils pourraient envisager de faire plus tard.»

Si les métiers publics présentés étaient très diversifiés, les associations athoises étaient aussi venues en nombre, avec notamment la Ludothèque, l’Académie de musique mais aussi l’AMO (Aide en milieu ouvert dans le secteur d’Ath).

Pour les élèves en 6e primaire, le moment était bien choisi pour réfléchir à leur parcours scolaire. Le projet leur permet non seulement d’effectuer les bons choix, mais aussi de les sensibiliser à leur avenir, qu’il soit scolaire ou personnel.

«C’est une expérience pilote qui, je l’espère, sera reprise pourles années futures, explique Marie Piraux, le projet a été assez long à mettre en place, car nous avons réalisé des démarches depuis le mois de novembre, mais nous pensons pouvoir le réitérer dans les années futures afin de vraiment nous inscrire dans l’éducation à la citoyenneté en 6e primaire.»

Les enfants plutôt satisfaits

La plupart des enfants se sont montrés réceptifs et enthousiastes à l’expérience qui leur a été proposée.

«J’ai vraiment aimé cette journée, où l’on a appris beaucoup de choses, confirme Yoni Tanchon, élève à l’école communale de Ligne, je ne savais pas ce que je voulais faire plus tard, mais l’atelier de police m’a donné quelques idées et je voudrais me diriger vers ce métier-là.»

Tout le monde a donc trouvé son compte pendant cette journée découverte!

NE - équipe de rédaction

Autres actualités à Ath

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Ath