Ath - Anne Englebert chante pour les enfants

Anne Englebert, originaire de Bruxelles, vit depuis plusieurs années à Flobecq. Formée en chant classique au Conservatoire royal de Mons, elle enchaîne les rencontres musicales et se produit dans divers endroits en Belgique et en France. Avide de connaissances en tous genres et persuadée qu’on peut transmettre ses passions, elle enseigne les Arts et Langages du spectacle et la Communication en se basant particulièrement sur le typodrame de la Commedia dell’arte. Aujourd’hui, elle enregistre un album avec ses propres chansons: «Commedia».

Attirée par les arts dès son plus jeune âge, Anne se passionne particulièrement pour la musique et la peinture. En grandissant elle développe un sens du contact et l’envie de faire partager ses fragilités à travers, notamment des chansons nostalgiques, imbibées de tendresse, de révolte et de folie. «Au départ, la musique est une affaire de famille. Mon papa joue du violon et ma maman chante. Petite, j’ai demandé à mon père de m’apprendre le violon… J’ai commencé à 7 ans, ça a été une histoire d’amour compliquée, à l’image de l’instrument. Il faut beaucoup travailler et les progrès sont lents… Donc le violon sera jusqu’ici une passion vécue par intermittence… Le chant est arrivé plus tard. Après avoir pratiqué la chorale, adolescente, j’ai commencé à étudier sérieusement le chant à partir de 25 ans, et il est devenu ‘’mon instrument’ de premier choix», explique-t-elle.

Le rêve d’une vie

Curieuse et passionnée d’art, Anne ne se contente pas du chant, elle pratique aussi la peinture (l’aquarelle), la lecture et enseigne l’art et plus particulièrement le typodrame et la Commedia dell’arte. Aujourd’hui, c’est donc un condensé de ces maîtrises et de ces découvertes artistiques qu’elle met en avant dans son CD. «C’est le rêve d’une vie. Difficile de se faire une place dans le monde des arts, difficile, voire impossible d’en vivre! Mais j’avais tant de choses à dire, à sublimer, à chanter, que j’ai trouvé la force, toute seule, de réaliser mon rêve, au prix d’un sacrifice financier certes, mais que je ne regrette pas bien sûr, surtout quand un musicien hors pair, tel que Pascal Chardome prend la direction musicale de main de maître. Les autres musiciens donnent merveilleusement vie sous sa baguette, à tous ces sons magnifiques…», ajoute-t-elle.

Il s’agissait donc d’une première expérience? Elle répond: «En tout cas, il ne s’agit pas de mon premier studio d’enregistrement; j’ai enregistré une cassette dans les années 1990, des chansons pour enfants, et aussi participé à des enregistrements à compte d’auteur dans de bons studios mais, sans moyens, les pochettes et étiquettes étant du «faits maison». C’est le rêve d’une vie, ça coûte cher. Faire des travaux dans une maison coûte aussi cher et peut sembler moins insolite».

Afin de traduire au mieux ses inspirations musicales, elle propose des morceaux qui naviguent entre chanson française, jazz, musique classique… En attendant de se procurer le CD, vous pourrez voir Anne sur scène: elle compte se produire dans la région.

Courriel? annenglebert@yahoo.fr – Téléphone? 0486/908202

Julie Deprez - équipe de rédaction

Autres actualités à Ath

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Ath