Arlon - Le retour de Renaud Matgen

D’origine arlonaise, Renaud Matgen s’est retiré depuis quelques années dans un petit coin de paradis à Arcachon (Gironde). Reconnu internationalement pour son travail de sculptures en utilisant des ardoises empilées, son retour dans la région pour montrer son travail est toujours un événement.

Son exposition, il y a deux ans, à l’ancien palais de justice du chef-lieu, avait eu un franc succès. Lors du vernissage, c’était la foule des grands jours. Renaud Matgen revient cette année, toujours à l’ancien palais de justice d’Arlon. Mais il n’est pas seul. Il est entouré de trois autres artistes. Citons tout d’abord son ami, informaticien mais surtout photographe, résidant dans la région où il vit, Marc Hirt. Renaud explique: «je propose17 nouvelles sculptures, dont deux très différentes puisqu’il s’agit de Batman et Dark Vador! Il y a aussi, comme la dernière fois, deux sculptures pour lesquelles j’ai utilisé le bois plutôt que l’ardoise. Quant à mon ami Marc, il réalise beaucoup de photos de mon travail. Ce sont des photos de mes sculptures, en grand format , notamment sur plexiglas.».

Deux peintres

Les deux hommes ne sont pas seuls au palais. Deux jeunes femmes très prometteuses complètent l’affiche. Une peintre originaire de Rulles (Habay), que Renaud avait rencontré lors d’un vernissage, Gilliane Warzée. Elle propose ses peintures représentant souvent des visages très colorés.

Une autre jeune peintre de la région les rejoint: Whitney Orville, de Halanzy (Aubange). Très talentueuse, elle aussi, elle avait obtenu le «Godefroid jeune» en 2016.

Expo ouverte jusqu’au 28 mai. Possibilité d’acquérir les œuvres exposées.

M.D. - équipe de rédaction

Autres actualités à Arlon

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Arlon