Arlon - Les enjeux du service d’insertion au CPAS

La présidente a retracé l’évolution des demandes d’aide sociale au CPAS d’Arlon: 54 minimex pour 2 assistants sociaux en 1980; plus de 400 familles et bénéficiaires aidés de façon régulière par 28 agents à ce jour. Soit entre 6 et 7% de la population aidée au moins ponctuellement, 1 habitant sur 15 aujourd’hui.

Elle a ensuite rappelé à l’ensemble des conseillers le montant du Revenu d’Intégration Sociale (RIS) octroyé aux différentes catégories de bénéficiaires, a insisté sur les missions et a dressé le bilan des projets développés au sein du service d’insertion sociale et d’insertion socioprofessionnelle.

Les ateliers du CPAS

Marie Neuberg a ensuite dressé le bilan des ateliers mis en place par le CPAS d’Arlon, que les conseillers ont pu (re)découvrir: l’atelier d’aide aux devoirs, destiné aux enfants de 6 à 18 ans, encadrés par une vingtaine de bénévoles et deux assistantes sociales; le jardin social qui rassemble deux fois par semaine une dizaine de volontaires ainsi que deux personnes sous contrat Art.60. afin de s’occuper des semis, des plantations et des récoltes, en compagnie de travailleurs sociaux; l’atelier cuisine du monde qui apprend à préparer et partager des recettes sur base d’un budget déterminé, tout en faisant découvrir des cultures différentes; l’atelier découvertes du vendredi dédié principalement à la culture et au monde qui nous entoure en favorisant l’apprentissage du français et les bases de la vie en société; le groupe de parole mis en place au bénéfice des personnes qui assument une situation d’endettement; la convention Cadre Forem-CPAS qui met en place un véritable parcours d’insertion; la distribution des invendus alimentaires provenant des grandes surfaces; le logement d’urgence mis à disposition de personnes victimes de catastrophes ou d’événements soudains et imprévus; le défi énergie qui consiste, durant une période de 9 mois, à participer à différents ateliers dont le but est d’apprendre à réduire sa propre consommation d’énergie au quotidien; le Solidarlon, rendez-vous incontournable qui rassemble en une journée tous les acteurs du monde social de la province.

En conclusion, Marie Neuberg a rappelé que tous ces ateliers, modules et aides diverses font partie intégrante d’une collaboration entre le CPAS et les bénéficiaires afin de leur permettre de retrouver leur autonomie et de quitter le système de l’aide sociale.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Arlon

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Arlon