Anhée - La commune va acheter l’ancienne école de la Communauté

S éance une nouvelle fois rapide au conseil communal d’Anhée. Une bonne demi-heure pour une vingtaine de points.

Avant la séance, lors de la traditionnelle réunion entre la commune et le CPAS, le président de cet organisme Pierre Rondiat a défini les synergies entre commune et CPAS. « L’important est de faire mieux ensemble et pour 2018, le dialogue se poursuivra entre les deux organismes» , a-t-il affirmé. Pas de discussion et des votes unanimes pour la taxe communale sur la délivrance des sacs PMC et pour les déchets organiques, qui est fixée à trois euros par rouleau.

Le boni au CPAS, après modifications, s’élève à un peu plus de 18.000 €. L’intervention communale reste inchangée à un montant de plus de 562.000€.

Le rapport d’activité de l’accueil temps libre et du plan d’action annuel a été proposé aux conseillers.

Le statut administratif du personnel communal, qu’il soit statutaire ou contractuel, a été approuvé, ainsi que le statut pécuniaire et le règlement de travail. Le plus gros dossier, qui confirme la volonté du conseil d’acquérir les bâtiments et le terrain de l’ancienne école de la Communauté française, en plein centre d’Anhée, a été approuvé. La superficie totale est d’environ 70 ares. L’achat se fera pour un montant de 200.000 €, auxquels il faudra ajouter les frais. Cet achat se fera pour autant que le PCDR soit accepté par la Région wallonne. « Son approbation est en tr ès bonne voie», confirme le bourgmestre.

Le conseil a décidé de vendre une parcelle en zone d’habitat, rue de l’écluse, à Anhée pour quelque 165.000 €. Il a opté pour un bail emphytéotique de 99 ans et un montant annuel de 778 € pour un terrain appartenant à la SNCB, derrière la maison communale. Une parcelle boisée à Bioul va être achetée pour quelque 3.000 euros.

G.F. - équipe de rédaction

Autres actualités à Anhée

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Anhée