Andenne - Trairies des aînés

Depuis plus de 200 ans, les Andennais perpétuent, à Noël, une coutume locale: les trairies.

Il s’agit d’un jeu de cartes typique à Andenne. Le cougnou sert d’enjeu… et de gain que les Andennais ne rateraient sous aucun prétexte.

On pense souvent, à tort, que le cougnou est une représentation du petit Jésus emmailloté. Que nenni, les historiens locaux sont formels, notamment Marc Moisse, ancien bibliothécaire à la ville d’Andenne, le cougnou a été conçu pour un jeu de cartes, les deux têtes évoquant les figures, valets, reines et rois. Ce jeu ressemble à la bataille, avec une pointe de «couyon» puisqu’il est question d’atout, mais doit respecter tout un rituel auquel doivent se soumettre les dix joueurs au cours des 5 manches de la partie qui permet de remporter 5 cougnous de différentes tailles, de 1kg à 125 g (Li Troye).

Cette tradition a, à nouveau, le vent en poupe puisque des trairies sont organisées dans certaines boulangeries, dans les cafés, les écoles… sans oublier les Amis des Trairies qui, la nuit du réveillon de Noël, récoltent des fonds pour les plus démunis.

Le Conseil Consultatif des Aînés d’Andenne (CCAA), en collaboration avec le service Séniors, a organisé des trairies, ce mercredi 12 décembre, en la salle communale de Sclayn.

Cette tradition a donc été perpétuée et bien suivie par les aînés puisque pas moins de 750 cougnous, confectionnés par une boulangerie andennaise, ont été mis en jeu dans une ambiance conviviale.

Voilà plus de 10 ans que le CCAA a lancé cette manifestation qui connaît un succès croissant d’année en année, et c’est tant mieux.

Ph. B. - équipe de rédaction

Autres actualités à Andenne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Andenne