Andenne - Femmes, femmes, femmes

Sous l’impulsion de Robert Bosmans, les «Woman race» ont débuté en 2011 à Liège. En quelques années, l’événement est présent dans plus de 10 villes.

Cette épreuve de jogging est exclusivement réservée aux femmes, seuls sont admis les enfants et certains hommes travestis.

Mais les «Woman Race», au-delà de l’aspect sportif, c’est aussi, et avant tout, un projet caritatif. Des sommes très importantes ont ainsi été récoltées principalement pour la lutte contre le cancer. A Andenne, les «nanas» couraient au profit du Fonds Emile Salamon.

Ensemble New

Emile Salamon, médecin oncologue à la clinique Sainte-Elisabeth, s’est impliqué toute sa carrière dans le suivi de ses patients atteints du cancer. Il a notamment créé un réseau de bénévoles qui véhiculent les malades lors des contraignantes, et disons-le, désagréables séances de radiothérapie. Décédé en 2013, ce thérapeute emblématique a fait des émules. Ensemble New, association créée par Yvonne Tomasi, récolte des fonds par l’organisation de goûters dansants depuis plus de 10 ans. Depuis l’année dernière, Woman Race apporte son écot à Ensemble New grâce au concours de la Régie sportive.

«Nous accueillons volontiers «Woman Race» et collaborons avec Ensemble New pour organiser l’événement. Tous les bénéfices seront versés au Fonds Salamon», confie Xavier Eerdekens, Directeur de la Régie sportive.

3, 6 et 9 kilomètres

Après une course pour enfants qui a rassemblé une trentaine de participants, près de 250 dames se sont élancées sous un soleil généreux, après un savant échauffement, pour des boucles urbaines, soigneusement balisées et sécurisées par les organisateurs. 3, 6 ou 9 kilomètres selon l’appétit des participantes. Des parcours néanmoins chronométrés pour celles qui recherchaient des performances.

Ph.B. - équipe de rédaction

Autres actualités à Andenne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Andenne