Après le «Zéro Watt», place au «Zéro déchet»

VLAN  mardi 7 mai 2019 Vlan

JOSÉ |

Engagée cette année dans le projet «Zéro Watt», l’école fondamentale de José est déjà arrivée à une économie de 22% sur la consommation de l’an dernier, mais les enseignantes des classes de P1, P3 et P4, fort actives dans ce domaine, ont lancé avec leurs élèves un autre projet pour limiter les déchets. Durant le 2e trimestre, les 3 classes ont réfléchi non seulement à l’école, mais en interrogeant leur entourage, leurs familles et voisins. Une action réussie, comme les nombreux parents et amis ont pu s’en rendre compte en visitant l’exposition mise sur pied à l’école. Un chant «Notre terre» sur l’air des «3 cafés gourmands» avait été composé sur l’expo et les élèves de l’école l’avaient appris et, par classe, venaient le chanter dans le local où étaient exposés les slogans composés par les 5e et 6e années. Il est une réflexion sur le gaspillage et la nécessité de diminuer notre empreinte écologique. Dans un autre local, où les élèves de 6e année tenaient le bar, les visiteurs pouvaient acheter et déguster diverses collations préparées par les élèves comme des biscuits sablés, des cookies banane-flocons d’avoine, des palets bretons, des cakes nature, du gâteau aux pommes, des crêpes, des brownies, des palmiers feuilletés… Et ce n’est pas tout, car pour limiter les achats, ils proposent des recettes pour fabriquer du shampooing solide, du produit de lessive liquide. Ils ont aussi préparé des gourdes réutilisables en verre, ainsi que des boîtes à tartines en tissu, qui peuvent donc se lessiver. Fini donc le papier alu comme emballage ou encore la grosse boîte à tartines en plastique ou en Tupperware, ainsi que des berlingots ou des bouteilles en plastique! L’expo se voulait être une vitrine de ce qu’il est possible de faire pour lutter contre le gaspillage et les leçons préparées par les institutrices sur ce projet auront eu le mérite de doper réellement les élèves qui ont été poussés de ce fait à faire passer un message très clair et on ne peut plus respectueux de la nature.

Bravo au corps enseignant et aux enfants pour cette démarche qui, si elle était suivie par les jeunes… et les moins jeunes, diminuerait fortement l’empreinte écologique!

F.BOVY

Vlan

Commerces à découvrir