Un salon dédié au bien-être malgré la maladie

VLAN  lundi 25 mars 2019 Vlan

VERVIERS | Ce samedi 30 mars, de 13 à 19 heures, se tient la 3e édition du salon La Vie & Belle, à l’Hôtel Verviers. Un salon un peu particulier qui aborde la maladie et tous les services de soins, de beauté et de réconfort qui peuvent être apportés à une personne malade. Parce qu’il n’y a pas de raison de se priver de bien-être quand on doit affronter la maladie.

Ce samedi 30 mars, de 13 à 19 heures, se tient la 3e édition du salon La Vie & Belle, à l’Hôtel Verviers. Un salon un peu particulier qui aborde la maladie et tous les services de soins, de beauté et de réconfort qui peuvent être apportés à une personne malade. Parce qu’il n’y a pas de raison de se priver de bien-être quand on doit affronter la maladie.

La Vie & Belle en est à sa troisième édition. L’événement, très louable, s’est tenu assez discrètement les deux premières fois, même si le bouche-à-oreille a merveilleusement fonctionné. « On a de plus en plus de participants. La différence était vraiment flagrante entre la première et la seconde édition, c’est pour ça qu’on a élargi les horaires » explique Josiane Detry, l’une des trois esthéticiennes sociales organisatrices. Pour elle, pas question de faire de la publicité à ce sujet. « On ne veut absolument pas profiter de la maladie donc on ne fait pas de pub et on préfère parler d’événement plutôt que de salon. On a juste envie d’aider et de montrer les différents services qui existent adaptés aux personnes malades

C’est que, quand on est en bonne santé, on ne se pose pas forcément la question de savoir où aller pour essayer une perruque, trouver des prothèses mammaires et un soutien-gorge adapté, faire de la dermopigmentation pour que la chute des sourcils ne se remarque pas trop, faire des soins de la peau adaptés aux traitements que l’on suit…

Mais ces trois esthéticiennes sociales verviétoises et les autres professionnels qui gravitent autour savent de quoi ils parlent. D’ailleurs, le terme d’esthéticienne sociale désigne une esthéticienne qui a eu une formation spécifique pour l’approche de personnes différentes, soit malades ou porteuses d’un handicap. « Mais on ne fait pas que ça non plus! On reçoit aussi des gens en bonne santé. On travaille ensemble avec Mireille Polis et sa fille, Evelyne Reip, explique Josiane Detry. En plus de l’esthétique nous avons chacune une spécialisation. Evelyne propose de la lingerie adaptée, elle travaille avec une prothésiste et un perruquier. Mireille fait de la réflexologie et moi de la dermopigmentation pour refaire des aréoles mammaires par exemple. On a démarré La Vie & Belle à nous trois. On voulait montrer qu’on pouvait aider les gens de plusieurs façons. Quand on vous apprend que vous êtes malade, que vous avez un cancer, tout d’un coup il vous faut une perruque, vous allez perdre vos sourcils… On est un peu paumé et les médecins et infirmières n’ont pas le temps d’expliquer tout ce qu’il est possible de faire. »

Soutenu par la Fondation contre le Cancer, l’événement propose aussi plusieurs conférences traitant de la maladie mais aussi de comment elle est vécue chez les proches. Claudine Luxen viendra parler de la chirurgie de l’obésité et de cette nouvelle vie… mais pas seul (13h30). Viendra ensuite le sujet du don d’organe avec Jacques Beauve (14h45) qui sera suivi par une conférence sur la manière d’aborder la maladie avec les enfants avec A. Gorissen et A. Javaux, le conte qui parle (16h). À 17h15, Geneviève Gilson abordera le sujet des proches confrontés à la maladie d’une personne qu’ils aiment.

Vlan

Commerces à découvrir