«Hip Hop Philosophy» du photographe Gilles Fischer

VLAN  lundi 11 mars 2019 Vlan

LIÈGE |

Né à Verviers au début des années 80, Gilles Fischer se passionne par la culture hip-hop. Il s’est même essayé durant son adolescence au dj’ing et au beatmaking. L’image s’impose à lui plus tard lors de voyages. Il commence alors la photographie et trouve rapidement ses sujets de prédilection: la street photography, la musique et le portrait.

À l’âge de 30 ans, il décide de démarrer un vrai projet photographique qui fusionne ses passions, d’où la naissance de l’exposition «Hip Hop Philosophy». Il s’agit d’une série de portraits en noir et blanc des activistes du mouvement hip-hop. Des DJ’s aux rappeurs en passant par les danseurs et les graffeurs, mais sans oublier les satellites de cette culture, notamment, les animateurs radio ou encore les promoteurs.

Le choix du musée comme lieu de cette exposition inédite n’est pas anodin; le but étant de placer la culture hip-hop dans un lieu de diffusion grand public pour en assurer une meilleure visibilité et reconnaissance.

À l’instar de l’exposition, le vernissage, qui avait lieu le samedi 2 mars, rassemblait le rappeur Kriza, DJ Sonar, la danseuse Mavinga et un graffeur. En effet, le photographe a tenu à rassembler les 4 disciplines du hip-hop ce jour-là, à savoir: le rap, la danse, le dj’ing et le graf’, afin de faire de ce vernissage un véritable événement fédérateur.

Jusqu’au 17 mars au Grand Curtius – Feronstrée, 136 – 4000 Liège

Vlan

Commerces à découvrir