VLAN  lundi 11 mars 2019 Vlan

LA LOUVIÈRE |

Entre avril et juillet 1994, en seulement cent jours, environ un million de personnes ont été assassinées au Rwanda. Des hommes, des femmes, des enfants, principalement issus de l’ethnie Tutsi, qui verra 75% de sa population décimée. C’est un génocide, un crime contre l’humanité commis dans l’intention de détruire un groupe national, ethnique, racial ou religieux.

Comment en est-on arrivé là? Pourquoi les différentes ethnies qui composent le peuple rwandais, les Hutu, les Tutsi et les Twa, se sont-elles à ce point haïes, divisées et déchirées? Comment la haine à l’égard d’une catégorie de la population s’est-elle attisée? Quel rôle ont joué les Nations Unies, dont la mission de maintien de la paix, s’est soldée par l’assassinat de dix Casques bleus belges et le retrait des troupes, laissant la population rwandaise à son triste sort?

La cellule Hainaut Mémoire du Secteur Éducation permanente et Jeunesse de la Province de Hainaut s’est associée à l’asbl Les Territoires de la Mémoire et au War Heritage Institute pour retracer l’histoire complexe du pays des mille collines, du Rwanda précolonial à l’après génocide et à la reconstruction de la nation. L’exposition «Rwanda 94. Comprendre l’incompréhensible» sera inaugurée le vendredi 15 mars à la Maison des Associations de La Louvière. Itinérante, gratuite et accessible à tous les publics, elle est destinée à être présentée et guidée dans un maximum d’écoles et de lieux associatifs ou culturels.

Téléphone? 064 43 23 40

Vlan

Commerces à découvrir