Permis octroyé pour le parc éolien

VLAN  lundi 4 mars 2019 Vlan

COURCELLES | Il comprend trois éoliennes qui s’inscriront en bordure d’autoroute, sur l’échangeur entre l’E42 et le R3. Tous les feux sont désormais au vert pour le projet de parc éolien porté par l’opérateur tournaisien Ventis.

Le parc éolien, qui est ici projeté, colle parfaitement dans l’air du temps. Il comprend trois éoliennes qui s’inscriront en bordure d’autoroute, sur l’échangeur entre l’E42 et le grand ring de Charleroi… Et surtout loin des zones d’habitat: la maison la plus proche se trouve à près d’un kilomètre.

Ce parc est de même facture que son homologue louviérois implanté, lui aussi, dans le droit fil de l’autoroute. Il fait d’ailleurs aussi partie de la «famille» Ventis… Dans ses dimensions, le parc courcellois est conforme au standard du genre: toutes pales déployées, les éoliennes ne dépasseront pas les 150 mètres. La production annuelle tournera autour de 20 millions de kWh. De quoi alimenter en électricité près de 6.000 ménages, hors chauffage. Le tout pour un investissement global de 10 millions d’euros.

Ventis agira sans tarder. L’opérateur tournaisien peut maintenant entrer dans le vif du sujet en établissant le cahier des charges. Si tout roule, le chantier débutera à l’hiver prochain.

M-G. D

Vlan

Commerces à découvrir