Le Silence de Comès sur grand écran

VLAN  lundi 4 mars 2019 Vlan

VERVIERS | Il est décédé en 2013 mais fait toujours partie des mémoires comme étant un dessinateur fantastique de notre région. Didier Comès a laissé derrière lui quelques chefs d’œuvre de la BD dont Silence. Des Verviétois ont décidé de mettre à l’honneur le travail de cet artiste waimerais en diffusant les cases de Silence sur grand écran tout en jouant de la musique pour envelopper le spectateur de cet univers. Une manière de redécouvrir la BD sous un œil nouveau.

Ce 14 mars, c’est à la bibliothèque de Verviers que ça passe. Durant la soirée, on y projette les cases de BD de Silence, l’œuvre de Comès, sur grand écran avec un accompagnement musical. Mais avant de vous ruer sur le téléphone pour décrocher une place pour ce spectacle, on vous prévient: c’est déjà complet depuis très longtemps. C’est que le projet des Verviétois remporte un franc succès partout où il est présenté. Qu’à cela ne tienne, leur spectacle tourne dans la région pour plusieurs mois encore.

« Ma grosse inquiétude, c’était de savoir ce que ça allait apporter par rapport à la simple lecture de la BD », rapporte Philippe Boulanger, du Centre culturel de Verviers, partie prenante dans ce projet. « C’était un pari risqué. Mais en fait, on a une tout autre lecture de la BD en case par case. On redécouvre le trait de Didier Comès et je pense que ça le renforce encore. On l’aborde autrement et ça permet de redécouvrir son génie, son talent. C’est un support qui renforce les émotions de la BD à mes yeux », explique ce grand fan de Comès.

À l’origine de ce projet, on retrouve le musicien verviétois Gérard Malherbe, accompagné de Nicolas Hanlet. « J’ai connu Didier Comès quand on avait une trentaine d’années. Il était musicien également et on a eu l’occasion de jouer ensemble. Il y a 3 ans, en rangeant ma bibliothèque, je suis retombée sur cette BD, Silence, et je l’ai relu avec une autre vision des choses. Je me suis dit que ça valait peut-être la peine d’ajouter de la musique là-dessus

De fil en aiguille, et grâce au soutien du Centre culturel de Verviers que le musicien remercie chaleureusement, le projet de Gérard Malherbe a pris vie. Les Centres culturels s’arrachent ses représentations, mais pas qu’eux. « On a fait l’ouverture du festival européen de la BD à Strasbourg, au mois de juin. On essaye d’aller montrer cette merveille de Comès à l’étranger aussi parce que Comès c’est l’icône de la littérature graphique en Wallonie, on trouve que ça vaut la peine. On a des contacts avec Vienne et Berlin » indique Gérard Malherbe qui ne veut absolument pas tirer la couverture sur lui. « Avec la musique nous, on conforte juste l’ambiance du bouquin. On est au service de l’œuvre. »

Le duo en est déjà à 5 représentations. 13 dates sont au programme pour les semaines à venir mais une dizaine d’autres devraient s’y ajouter encore. Après Verviers, c’est à Jalhay, à l’école communale, que le spectacle se déroulera, le 21 mars à 20h (PAF: 5€, réservations: 087/64 60 98). Dans la région, une autre représentation se tiendra en avril à Fléron. Voilà Comès revenu sur le devant de la scène pour le grand plaisir de toute une région.

Victoria Marche

Vlan

Commerces à découvrir