Des vins élevés en biodynamie et en musique!

VLAN  mardi 26 février 2019 Vlan

BIOUL | Le Domaine du Château de Bioul c’est à la fois un vignoble, une ferme bio, une centaine de vaches limousines, de la permaculture, de l’apiculture et de la trufficulture. Les onze hectares de vignes sont travaillés en biodynamie et le vin est élevé en musique... Visite guidée.

Le samedi 23 février, le Château de Bioul accueillait la première étape des Rencontres «Eat Local». Le principe: inviter le public à venir déguster des produits du producteur et de producteurs invités, et visiter le domaine en compagnie des propriétaires. C’est ainsi que nous avons pu déguster les vins du château de Bioul, le foie gras de la ferme de la Sauvenière, les saumons de Vincent Dawagne, l’escargotière de Warnant, l’huile de Colza et ses produits dérivés de la ferme de la Cour. Les chefs Kevin et Frédéric Barthels ont réalisé 5 dégustations à partir des produits des artisans présents: un régal.

Ce fut aussi l’occasion de visiter le Domaine du Château de Bioul en compagnie de ses propriétaires, Andy et Vanessa Wyckmans-Vaxelaire. Ce parcours, le grand public pourra le découvrir chaque week-end de Pâques jusqu’à la période des vendanges. Il se veut familial et participatif, jalonné de petits jeux interactifs. On y découvre l’histoire de la famille Vaxelaire et du château, la création du vignoble et la façon innovante dont sont élaborés les vins.

Vanessa Vaxelaire est en effet l’arrière-petite-fille du Baron Vaxelaire, créateur du «Bon Marché Vaxelaire-Claes» en 1860. C’est le premier supermarché de l’époque et la formule connaîtra le succès que l’on sait: le groupe GB-Inno-BM deviendra un holding puissant, comptant des succursales dans le monde entier. L’entreprise connaîtra ensuite des hauts et des bas et sera dissoute mais a fortement marqué l’économie belge durant une centaine d’années.

Au départ, Vanessa ne pensait pas reprendre le château de son arrière-grand-père. Mère de trois enfants, elle vivait avec son mari à Bruxelles, rêvant d’acquérir un vignoble en France. Il y a trois ans, le couple franchit le pas: il décide de créer un vignoble dans le domaine familial, au cœur du village de Bioul. L’analyse de la terre confirme que l’on peut y cultiver la vigne. Les nouveaux viticulteurs décident d’y planter des cépages venus de Suisse et d’Autriche, particulièrement résistants. Mais le couple ne se limite pas à la viticulture.

Aujourd’hui, le Domaine du Château de Bioul c’est aussi une ferme bio, avec une centaine de vaches limousines, de la permaculture, de l’apiculture et de la trufficulture. Les onze hectares de vignes sont travaillés en biodynamie, grâce à la création d’un vortex pour dynamiser l’eau. Deux fois par an, de grosses pulvérisations sont réalisées à partir de la bouse des vaches, qui constitue un humus très puissant. Cinq parcelles de vignes sont cultivées avec un terroir très différent l’un de l’autre.

L’élevage du vin a également la particularité de se faire en musique: des baffles spéciaux provoquent des vibrations qui ont un effet sur la suspension de la lie. Le processus a deux avantages: il évite l’oxygénation du vin et donne plus de gras, plus de structure au vin. La musique classique est privilégiée. À partir de l’étape de la fermentation, ce sont des musiques méditatives qui sont diffusées, provoquant davantage de vibrations. Les vins deviennent plus ronds, plus gras, plus intenses…

Ch. Rasir

Vlan

Commerces à découvrir