Donner de la voix au geste

VLAN  mardi 8 janvier 2019 Vlan

BRAINE-LE-COMTE |

Le Festival brainois du même nom revient les 16 et 17 février. D’ici là, faites connaissance avec Sylvie Bruno, danseuse… primitive, et découvrez son atelier.

Si la finalité du projet est de donner la parole au mouvement, la louviéroise Sylvie Bruno a parfaitement capté le concept et l’intègre dans sa discipline: l’expression primitive. «Il s’agit d’une technique de danse, d’inspiration afro-américaine, construite sur les gestes et rythmes premiers, primitifs», explique l’animatrice et danseuse. «La pulsation, battement du cœur, du souffle respiratoire, de la marche, constitue une sorte de tronc commun à toutes les danses rythmées. Aujourd’hui, la pulsation est devenue incontournable dans la musique et la danse, autant à travers la réactualisation de formes traditionnelles que dans la culture rock et ses dérivés modernes comme le hip-hop ou le rap. L’expression primitive est une danse puissante, accessible et globale car elle associe la voix au mouvement. C’est aussi une danse poétique aux gestes symboliques, une danse conviviale, chaleureuse et ludique, qui redonne joie et confiance en soi, qui régularise l’humeur.»

Si vous souhaitez sourire autour ou sur la piste, suivez le programme. Les participants, de 8 à 77 ans, sont invités à participer à des ateliers familiaux les jeudis 10, 17, 24 et 31 janvier ainsi que le 7 février de 19h à 20h30 dans la salle Baudouin V du Centre Culturel de Braine-le-Comte, et la séance de clôture le dimanche 17 février de 10h à 13h au Centre Culturel de Soignies. «Il s’agira de travailler plusieurs axes comme la prise de contact avec le rythme. En effet, cette danse se travaille essentiellement au son des percussions. Ensuite, prendre conscience de son propre corps pour finalement entrer en communication avec l’autre, l’extérieur, le dehors. Des exercices ludiques, joyeux, dynamiques d’expression corporelle alliant la voix, le mouvement et la respiration seront proposés et ce, afin de développer un autre axe: le stop et la mise en mouvement. Dans le cadre de la séance de clôture, les participants des ateliers donnés en soirée seront amenés à offrir un échantillon de leur travail. Le public sera invité à se mêler aux participants pour devenir eux-mêmes acteurs du spectacle de clôture, pour ainsi éprouver le thème la parole au mouvement.»

L’intergénérationnel sera mis à l’honneur au cours des ateliers.

Massimo Di Emidio

Alors, si l’expression primitive vous appelle, contactez le 067/874893 ou www.ccblc.be

Vlan

Commerces à découvrir