David Martin, fierde sa deuxième étoile

VLAN  mardi 18 décembre 2018 Vlan

ANDERLECHT | Le patron du restaurant «La Paix», à Anderlecht, est également fier d’avoir été sacré chef de l’année par le guide Gault&Millau.

Il y a un mois, c’était en quelque sorte la cérémonie des Oscars de la gastronomie qui se déroulait au Flanders Expo de Gand, avec la remise des étoiles du guide Michelin aux restaurants belges et luxembourgeois. Parmi les lauréats, on retrouve David Martin, le chef du restaurant «La Paix» à Anderlecht. Alors qu’il possédait déjà une étoile, le chef vient d’obtenir son deuxième macaron.

«Nous avons pris le risque de faire ce qu’on avait envie. On a perdu 60% de notre clientèle mais ça a payé», souligne David Martin de l’enseigne anderlechtoise. Également sacré chef de l’année par le guide Gault&Millau 2019, le quadragénaire a précisé que cette distinction le confortait dans les choix pris en cuisine il y a trois ou quatre ans. «Je l’ai toujours suivi et j’ai toujours cru en lui», ajoute son épouse Nathalie qui l’accompagne en salle. «Nous nous sommes engagés sur un nouveau chemin. Nous allons continuer à garder l’essentiel, à l’image de la philosophie adoptée par la cuisine japonaise, et à combiner tradition et évolution», note le chef de l’ancien hôtel-café-restaurant créé en 1892 en face des abattoirs.

Originaire du sud de la France, David Martin cuisine en Belgique depuis 1994. Inspiré par ses nombreux voyages, notamment au Japon, le chef étoilé a transformé la brasserie située juste en face des abattoirs depuis 1890 en un établissement gastronomique. Depuis janvier 2013, il donne rendez-vous aux téléspectateurs sur RTL-TVI chaque jour de la semaine vers 12h25. Le but de ces capsules de 3 à 4 minutes est de redonner à chacun l’envie de sortir de ses horizons culinaires par le biais de recettes accessibles et généralement rapides à préparer.

Les autres étoilés

Cinq autres restaurants bruxellois ont, eux, gardé leurs deux étoiles. Il s’agit de Bon-bon, le Chalet de la Forêt, Comme chez soi, Sea Grill et la Villa in the sky.

Aucun restaurant de la capitale n’a obtenu une première étoile. Par contre, ils sont dix établissements à l’avoir gardé: Bozar Brasserie, Da Mimmo, Kamo, Le Pigeon Noir, San Daniele, Senzanome, la Truffe Noire, la Ville Emily, la Villa Lorraine et Wine in the City.

Tant convoité, il arrive également que certains restaurants perdent leur étoile. C’est le cas cette année de l’Ecailler du Palais Royal et du Monde est Petit. Le guide Michelin Belgique/Luxembourg 2019 est en vente au prix de 23,95 euros. La Belgique affiche désormais un restaurant trois étoiles, 24 deux étoiles et 104 une étoile.

L.C.

Vlan

Commerces à découvrir