Une expo qui confronte les jeunes à l’autorité

VLAN  mardi 27 novembre 2018 Vlan

BURDINNE | Le centre culturel de Braives-Burdinne accueille une exposition itinérante qui questionne les jeunes sur le rapport à l’autorité, du 26 novembre au 13 décembre sur le site de l’ancienne gare de Burdinne.

The Walking Lost Circus, une exposition itinérante et interactive sur le rapport à l’autorité, se tiendra sur le site de la gare de Burdinne, du 26 novembre au 13 décembre. Elle est accueillie par le centre culturel de Braives-Burdinne et elle mise en place par le Service Jeunesse et le département des Affaires sociales de la Province de Liège. Cette exposition gratuite s’adresse aux jeunes de 10 à 15 ans des écoles de la Province de Liège.

La visite se déroule sous un chapiteau de 150m2. Lors de celle-ci, « les groupes seront divisés en trois équipes. L’une d’elle sera représentée par un triangle, une par un rond et la dernière par un carré », explique Emma Cudin, l’animatrice du centre culturel. Chaque équipe aura un rôle précis par rapport à l’autorité. Les carrés seront ceux qui aiment le pouvoir et l’argent. Les ronds représenteront les altruistes et l’opposition à l’autorité. Les triangles seront hédonistes. Les jeunes seront guidés par des comédiens-animateurs. Ces derniers mettront les élèves dans des situations précises à travers des jeux de rôles. Les enfants se retrouveront face à un personnage qui représente une femme politique. Elle représentera le leader charismatique, le pouvoir et l’autorité. Elle apportera la problématique de la manipulation sociale, culturelle et intellectuelle. Elle demandera aux visiteurs de voter pour elle à mains levées. Les enfants risquent donc d’être confrontés au principe de conformité sociale. Ensuite, un comédien représentera un Général.

Développer l’esprit critique

Il demandera aux enfants de voter pour ou contre un conflit. À la fin, les jeunes devront expliquer dans quelle mesure ils se sentaient libres de penser. Cette expérience a un objectif pédagogique. «Les jeunes vont devoir débattre sur le pouvoir et l’autorité. Ça permet de développer l’esprit critique, d’aboutir à une réflexion sur la société et la liberté de penser», affirme Emma Cudin. Les élèves vont aussi découvrir que certains régimes sont plus autoritaires qu’en Belgique.«Cette exposition participative s’adresse principalement aux professeurs de philosophie et de citoyenneté», précise Emma Cudin.

Enfin, après la visite, les élèves débrieferont en classe sur leur expérience. Ils approfondiront les thématiques liées à l’autorité avec leur professeur. Ceux-ci recevront un carnet pédagogique validé par un Comité scientifique composé de professionnels, comme des psychologues de l’Uliège.

Vlan

Commerces à découvrir