Le centenaire de l’armistice fêté en grande pompe

VLAN  mardi 6 novembre 2018 Vlan

JODOIGNE | À l’occasion du centième anniversaire de la fin de la guerre 14-18, le Centre culturel organisera plusieurs événements jusqu’au 17 novembre.

D e nouvelles plaques commémoratives ont déjà été installées sur les tombes d’anciens combattants et au Château Pastur.

Fin septembre, la commune de Jodoigne a fait apposer de nouvelles plaques commémoratives sur les tombes des Jodoignois tombés pour La Patrie. Deux grands panneaux reprenant le nom de tous ces citoyens ont aussi été installés dans la salle des Calèches du Château Pastur. «Ces nouvelles plaques sont, en réalité, des reproductions de ceux qui étaient dans l’ancien Hôtel de Ville. Mais avec les années et les travaux en cours, ils étaient dans un piteux état. Nous avons donc pris la décision d’en faire des nouveaux pour qu’ils restent encore visibles les cent prochaines années», a précisé Valéry Kalut, Échevin de la Culture. «Ce sont des noms qui ne nous sont pas vraiment inconnus puisqu’on y reconnaît tous le nom d’une famille ou d’une rue» , a commenté Marie-Louise, échevine des Anciens Combattants lors de son discours d’inauguration. «Ces plaques commémoratives sont un véritable devoir de mémoire: nous perpétuons le souvenir pour que cette guerre ne reste pas dans l’oubli», a-t-elle ajouté.

Et l’installation de ces nouvelles plaques n’est que le début des commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale à Jodoigne. Pour le centième anniversaire de la signature de l’armistice, le centre culturel a organisé plusieurs d’événements qui auront lieu jusqu’au 17 novembre. Une exposition, intitulée Jodoigne et ses héros de la Grande Guerre se tiendra durant trois week-ends dans la salle des Calèches. «L’accent sera mis sur les particularités jodoignoises du conflit. Les écoles primaires la visiteront, car il est important que les enfants sachent qui étaient le Sergent Sortet ou le soldat Larivière, des noms qui font partie de leur quotidien puisque des rues de notre ville ont été nommées en leur mémoire», nous a confié Stéphanie Croquet, directrice du centre culturel.

D’ailleurs, de nouvelles plaques racontant l’origine de ces noms seront bientôt dévoilées dans les rues Sergent Sortet, Soldat Lazard, soldat Larivière, commandant Borlée et sur l’avenue des Déportés et la Place de la Victoire. «Une plaque sera également posée sur la façade de l’AMO, chaussée de Wavre pour se souvenir du professeur Bartholeyns, qui parlait allemand et qui a su parlementer avec l’ennemi pour éviter une mise à feu de la ville. Comme il n’a pas de rues à son nom, on répare en quelque sorte cette injustice, cent ans plus tard», explique Stéphanie Croquet.

Un concert, des spectacles, des conférences ainsi qu’un bal à la viole sont également au programme, sans oublier les commémorations officielles, le 11 novembre.

Infos et programme complet: www.culturejodoigne.be

Vlan

Commerces à découvrir