La «Taupe enragée»est de retour!

VLAN  mardi 30 octobre 2018 Vlan

BRUXELLES | Dans la rue des Eperonniers, le Dolle Mol a rouvert. Plus de vieil anarchiste flamand à sa tête, mais des associés qui veulent en faire un bar convivial et culturel.

A force de passer devant et de le voir fermé, des amis ont décidé de s’associer pour relancer le bar du Dolle Mol. «Nous sommes des anciens qui voulions faire revivre cette institution du cœur de Bruxelles, proche de la Grand-Place», indiquent Marc Gemoets et Nicolas Bermos, qui ont créé une asbl avec trois autres associés.

Mélanger touristes

et Bruxellois

«On a souhaité recréer cet espace où les gens peuvent se retrouver comme s’ils étaient chez eux. On y propose des bières artisanales locales, des trappistes, de l’alcool et des softs. Il n’y a pas de restauration, mais chacun peut y venir avec son paquet de frites ou un sandwich. A l’étage, les salles abriteront des expositions d’artistes bruxellois. Il y aura aussi des conférences, un ciné-club et des concerts. Les lieux garderont leur côté irrévérencieux, comme du temps de Jan Bucquoy, mais en évitant de brûler des drapeaux belges ou de guillotiner Baudouin.»

C’est le fils Simon Gemoets (23 ans) qui se charge de l’exploitation de ce bar de la rue des Eperonniers. Il a notamment œuvré, durant huit ans, à la taverne Manneken-Pis (juste devant la célèbre statue) et à L’Imaige Nostre-Dame (impasse des Cadeaux, près de la Bourse). «Avoir son propre établissement, c’est le rêve de tout barman», s’enthousiasme-t-il. «J’ai souvent travaillé dans des lieux où touristes et Bruxellois se rencontrent. Je veux vraiment mélanger ces personnes entre jeunes et plus âgés qui viennent refaire le monde ensemble.»

Un établissement ouvert 7 jours sur 7, de 12h à 24h.

Julien SEMNINCKX

Infos?

Où? Dolle Mol, 52 rue des Eperonniers. T. 0497.33.04.60

Vlan

Commerces à découvrir