Saint-Hubert: la tradition respectée à Theux

VLAN  mardi 30 octobre 2018 Vlan

THEUX | La 151e foire Saint-Hubert et la bénédiction des chevaux et des animaux de compagnie sont de retour le 3 novembre dans le «bourg» de Theux. L’occasion de revenir sur l’histoire de cette tradition.

Theux, terre de libertés conquises de hautes luttes, pour ne citer que le combat des 600 Franchimontois à Liège, a conquis de longue date le droit d’organiser des échanges entre les marchands et les clients; ces échanges ont pris, au cours du temps, le nom de «foire» et «marché». Cette année encore, la traditionnelle foire Saint-Hubert aura bien lieu dans cet ancien chef-ban du Marquisat de Franchimont, et rien n’arrêtera les Theutois: ni le soleil de plomb, ni la pluie, ni le froid glacial de novembre, tant cette tradition est ancrée en eux.

Une foire qui veut rester propre à la commune, à ses habitants et à ses commerces

Sur la place du Perron, les produits de bouche et les artisans seront mis à l’honneur. Des produits bien de saison, de «chez nous» mais aussi du terroir avec des producteurs locaux qui ont la part belle sur ce marché. Sur cette même place, la Ville de Terrasson en Périgord, avec laquelle Theux est jumelée, sera accueillie, sous chapiteau pour vous faire connaître et déguster des produits Terrassonnais. Des représentants de la Ville Bierstadt avec laquelle a un pacte d’amitié depuis 2011, seront également présents; Bierstadt est un quartier de la Ville de Wiesbaden en Allemagne et vous fera découvrir ses vins du Rhin. Une alliance parfaite entre ces trois villes, puisque le Périgord est connu pour ses victuailles, le Rhin pour la qualité de ses vins et Theux pour… les apprécier! Dans les rues adjacentes, les autres échoppes proposeront des produits de qualité, tant actuels que plus traditionnels; chacun y trouvera son goût et ses couleurs…

Mais bien plus qu’une foire

Outre l’aspect plus commercial de cette foire, c’est la tradition de Saint-Hubert qui est respectée. Hubert de Liège est né vers 650, un jour qu’il chassait, il fit la rencontre d’un cerf magnifique qui portait un crucifix lumineux au milieu de ses bois. Le Christ incitait donc Hubert à se convertir au christianisme et à se vouer à l’évangélisation, ce qui devint sa «mission». Nommé en 705 évêque de Tongres-Maastricht, il partit par monts et par vaux pour transmettre la bonne parole, tout cela sur les chemins de notre belle région et en toute simplicité sur son cheval comme simple monture. Il est considéré par l’église et par le peuple liégeois comme le fondateur et patron principal de leur bonne ville de Liège. C’est à l’occasion de cette nomination qu’il aurait reçu de Saint-Pierre lui-même les clefs de Saint-Hubert pour protéger les hommes et les bêtes. Par définition, Saint-Hubert est le patron des forestiers, des bûcherons et des chasseurs, mais avant tout, il est le patron de chaque Ardennais.

La Saint Hubert, c’est aussi une bénédiction des chevaux et des animaux de compagnie devant l’église Saints Hermès et Alexandre. Une tradition elle aussi bien ancrée dans la vie theutoise, non seulement destinée au clubs équestre et aux particuliers propriétaires d’équidés, cette bénédiction accueille les propriétaires désireux de faire bénir leur animal de compagnie.

Les sonneurs de cors seront présents pour cette bénédiction ainsi que pour la messe qui se déroulera à 18h.

Et bien d’autres animations…

Le plaisir de chacun est prévu, c’est ainsi que tout au long de la journée, des promenades à dos d’ânes sont prévues, les enfants ne seront pas oubliés avec des animations maquillages, grimages… La Saint Hubert, un moment privilégié pour se retrouver en famille, entre amis en toute convivialité avant le début l’hiver.

Angel

Quand? le samedi 03 novembre à partir de 09h.

La bénédiction des animaux de compagnie et des chevaux se déroulera à 14h.

La messe aura lieu en l’église Saints Hermès et Alexandre à 18h.

Vlan

Commerces à découvrir