Médaillé d’or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse

VLAN  mardi 30 octobre 2018 Vlan

REBECQ | Quentin Mahauden est parvenu à se hisser sur la plus haute marche du podium. Le Rebecquois participait à ses premiers J.O. de la Jeunesse, à Buenos Aires.

Pour la première fois de l’Histoire, le karaté a fait son entrée comme discipline olympique. La Belgique n’est pas prête de l’oublier car c’est son jeune protégé, Quentin Mahauden, qui a arraché l’or par une courte victoire (1-0) lors de l’ultime combat face au Marocain Sekouri. «Je n’ai pas les mots pour expliquer mes sentiments», sourit le karatéka de 17 ans. «C’est un mélange de sensations. Tous les matchs étaient compliqués. J’ai battu les trois premiers du classement mondial. Quand on s’engage dans une compétition, c’est pour la gagner. Mais, c’est quand même une surprise! Une belle surprise!»

Du haut de son 1,87 m, pour 66,5 kg, Quentin en a imposé lors des trois combats qu’il a disputés. Il s’est ainsi imposé face au Monténégrin Boskovic sur le score de 2-0, puis face à l’Italien Ruggiero (7-6) dans un combat où il fut mené 0-3 avant de frapper à trois reprises pour renverser son adversaire et l’emporter. «Face à l’Ukrainien Shyroian, je n’ai pris aucun risque. J’ai géré la situation afin d’assurer le nul synonyme de médaille.»

Il ne restait qu’à savoir laquelle. Maintenant, vous savez! Cet élève de 5e TQ animation au Collège Saint-Vincent de Soignies ne cesse de progresser. Le karaté, c’est une véritable passion. «J’ai commencé le karaté à l’âge de 5 ans au club de Rebecq car mon papa y était professeur. Je voulais faire comme lui. J’ai pris goût très vite, je me suis accroché. Je travaille dur chaque jour. C’est une discipline qui m’aide à me défouler dans la vie de tous les jours.»

Le voilà auréolé d’une belle médaille brillante autour du cou mais il en faut plus pour que celui-ci se gonfle. À peine rentrer d’Argentine, Quentin est reparti vers le Mexique. «Il s’agit d’y disputer la Youth League, une compétition très importante pour le ranking mondial. Je compte m’y distinguer. De toute manière, ma philosophie est simple: chaque compétition est un objectif.»

Quentin emmagasine les titres et l’expérience. Les J.O. de la Jeunesse constituent une entrée parfaite. Bientôt, le repas de résistance avec les Jeux Olympiques… ceux des grands!

Massimo Di Emidio

Vlan

Commerces à découvrir