Du culte au coworking

VLAN  mardi 16 octobre 2018 Vlan

FRAMERIES | L’église du Sacré-Cœur a été rachetée. Ses propriétaires souhaitent en faire des bureaux partagés.

Depuis mars 2016, l’église n’était plus utilisée qu’exceptionnellement. Désacralisée, elle a été rachetée il y a environ deux mois. Elle pourrait à terme accueillir un espace de coworking et des bureaux. Le projet n’en est toutefois qu’à ses débuts et doit encore être discuté avec les autorités.

La petite église, bâtie au début du XXe siècle, se situe un peu en retrait de la rue Ferrer, à Frameries. En mars 2016, le doyen annonçait sa volonté de la désacraliser afin de revendre.

Plus de messes

À ce moment-là, il n’y célébrait déjà plus de messes dominicales depuis un an ou deux, nous expliquait-il, mais des baptêmes, des mariages et des enterrements y étaient encore organisés. Le manque de paroissiens avait mené à cette décision.

À terme, le lieu de culte va donc retrouver de la vie. Il a été acheté il y a environ un mois, par une jeune femme et son père, qui voudraient en faire un espace de coworking.

Ce système de «bureaux partagés» est à la fois une mise à disposition de locaux une mise en réseau de travailleurs, qui favorise la collaboration et l’échange entre ceux-ci.

Les coûts de location étant également divisés, on y accède plus facilement, financièrement parlant, qu’à des bureaux classiques. Ce projet devrait ramener un peu de vie dans ses murs, sans pour autant introduire une activité bruyante pour le voisinage.

Pour l’architecte, Ibrahim Bolhandia, un projet comme celui-ci permettra de sauvegarder un patrimoine qui serait autrement laissé à l’abandon.

Ainsi, il a l’intention de conserver l’aspect extérieur de l’église du Sacré-Coeur, même si celle-ci n’est pas classée. La tourelle, la croix et les vitraux notamment devraient rester en l’état.

Un avant-projet

Notons toutefois qu’il ne s’agit pour l’heure que d’un avant-projet, qui doit encore être présenté à l’administration. Les demandes de permis seront déposées dans les prochains mois.

D’ici là, les nouveaux propriétaires peuvent nettoyer l’intérieur et s’atteler à certains petits travaux qui ne nécessitent pas de permis.

N.Z.

Vlan

Commerces à découvrir