Les arts visuels, par-dessus tout

VLAN  mercredi 19 septembre 2018 Vlan

SENEFFE | Rencontre avec Ina Leys, une artiste néerlandophone qui a littéralement suivi l’amour pour atterrir à Seneffe où elle partage désormais son temps entre son activité artistique et les cours d’arts visuels qu’elle donne, tant aux adultes qu’aux enfants.

Les arts visuels ont d’ailleurs toujours fait partie intégrante de la vie de cette artiste anversoise. Depuis les études qu’elle a accomplies à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers jusqu’à sa vie professionnelle qui en est aujourd’hui inondée. «J’étais partie à l’Académie avec l’idée de faire la peinture, mais j’ai vite dévié vers l’ensemble des arts visuels», sourit-elle.

Quelques années plus tard, elle s’est retrouvée à Seneffe.«Parce que j’ai suivi l’amour», s’amuse-t-elle. «Mais aujourd’hui, je vis encore à Anvers, mais j’ai un atelier privé à Feluy où je travaille beaucoup.»

Et c’est aussi à Seneffe qu’elle a commencé à donner des cours. «À l’époque, j’avais été contactée par l’ASBL La Girelle et j’ai tout de suite accroché. C’est pour ça qu’aujourd’hui je continue à combiner les deux.»

Sa vie est d’ailleurs rythmée comme une horloge ou presque aujourd’hui. «Du lundi au mercredi je donne cours, les quatre autres jours de la semaine, je produis», précise Ina.

Et si elle donne autant de cours par semaine, c’est parce que son calendrier le lui permet, mais aussi et surtout parce qu’Ina adore ça. «J’aime beaucoup donner des conseils. Quand on s’inscrit dans ce genre d’atelier, soit on veut apprendre des techniques, soit on cherche à apprendre des techniques. Dans mes cours, on fait les deux», s’amuse-t-elle. «Je crois qu’il faut d’abord apprendre quelques techniques, avant que chacun puisse trouver la voie qui lui convient le mieux. C’est ça l’art. Et ça vaut pour les adultes comme pour les enfants.»

Et les moyens sont variés. «Surtout dans les ateliers pour les enfants, où on ne se limite pas qu’à la peinture», insiste-t-elle. «Céramique, argile, dessin, collage, photo… on fait vraiment un peu de tout. Je mets à disposition des enfants un bocal à idées et c’est là que je vais piocher pour préparer mes ateliers.»

Par leur variété, les ateliers d’Ina ont déjà séduit beaucoup de Seneffois de tous âges. Et ce n’est sans doute pas fini.

P.G.

Facebook: Les Ateliers d’Ina

Vlan

Commerces à découvrir