Louer des objets plutôt que de les acheter

VLAN  mercredi 19 septembre 2018 Vlan

CINEY | Une trentaine de citoyens de la province de Namur ont déjà rejoint le projet porté par un Cinacien: créer une bibliothèque d’objets.

Une bibliothèque d’objets verra-t-elle prochainement le jour dans la province de Namur? C’est en tout cas le souhait d’un habitant de Conjou (Ciney), Jean-François Rasschaert.

«J’ai découvert un concept de bibliothèque d’objets développé à Bruxelles, par une coopérative du nom d’Usitoo », souligne Jean-François Rasschaert. «Le principe consiste à louer des objets dont on ne se sert que très peu, plutôt que de les acheter, comme par exemple une tonnelle, un karcher, un coffre de toit ou des chaussures de ski… La bibliothèque se constitue en grande partie avec des objets dont des particuliers se débarrassent. En contrepartie, ceux-ci reçoivent des «usipoints» pour pouvoir louer d’autres objets. Les avantages sont multiples. On ne doit plus acheter ces objets, et on ne doit plus les stocker chez nous. Le gain est aussi écologique. On consomme moins, et donc on fabrique moins.»

À l’heure actuelle, Jean-François Rasschaert a déjà été rejoint par de nombreux autres citoyens de la province de Namur, désireux de profiter d’un tel service sur leur territoire. «Pour le moment, Usitoo n’est active qu’à Bruxelles et dans le Brabant wallon», précise le Cinacien. «Mais comme toute bonne idée, elle est appelée à se répandre. Une trentaine de personnes se sont déjà inscrites sur une liste d’«usiteurs» potentiels », se félicite Jean-François Rasschaert.

Des livraisons dans un premier temps?

Ce dernier vante un autre avantage de ce système. «Si un objet que l’on loue tombe en panne, on ne doit pas le rembourser », souligne-t-il.

Par ailleurs, en attendant de voir peut-être une bibliothèque d’objets ouvrir ses étagères dans le Namurois, les candidats «usiteurs» pourraient déjà profiter d’Usitoo d’une autre manière.«Usitoo dispose d’une camionnette et a commencé à livrer au départ de Bruxelles des objets dans le Brabant wallon. Nous pourrions aussi bientôt en profiter. Usitoo nous demandait d’être au moins vingt-cinq personnes. Mais on aimerait aller plus loin, et réunir rapidement suffisamment d’«usiteurs» potentiels pour ouvrir un dépôt dans notre province

Benoît Gueuning

Vous aussi, vous souhaitez emprunter les objets d’Usitoo à proximité de chez vous? Alors vous pouvez vous manifester auprès de Jean-François Rasschaert (0499/206446).

Vlan

Commerces à découvrir