La Grange en ville, bientôt sans terrain ?

VLAN  mardi 4 septembre 2018 Vlan

ANDERLECHT | La Grange en ville souhaite pérenniser son activité de ‘Paysans en ville’. En fin de bail, elle cherche un terrain pour y poursuivre son projet participatif et éducatif de paniers bios de fruits, légumes et herbes aromatiques.

Dans le cadre du projet Boeren Projets paysans, l’IBGE et la commune d’Anderlecht ont mis à disposition de Nathalie Van den Abeele un terrain agricole pour permettre aux gens de se tester au maraîchage en Région bruxelloise et favoriser les circuits courts (vente directe du producteur au consommateur) par les biais de paniers bios. Un terrain prêté pour trois ans.

« Sur ce terrain, dans le Vogelenzang, j’ai développé une exploitation agricole manuelle à 100% où les gens peuvent s’abonner à l’année pour recevoir chaque semaine un panier bio avec cinq légumes et un aromate », indique cette ancienne infirmière reconvertie avec passion en agricultrice. « Chacun peut aussi venir sur le champ certains week-ends pour m’aider à planter, désherber, bâcher, récolter… »

Mauvais interlocuteurs

Un projet qui tourne bien. Mais voilà, la mise à disposition du terrain arrive à échéance et l’IBGE compte le céder pour un autre projet début 2019. « Je suis indépendante, j’ai prouvé que je peux en faire un projet rentable, mais on ne veut pas me donner un autre terrain. Que vais-je devenir, je n’aurai même pas droit au chômage ? » N’ayant pas trouvé d’échos auprès de la commune, elle se tourne vers le privé. « Je cherche un terrain de 50 à 100 ares, avec un point d’eau et un accès carrossable. A Anderlecht ou une autre commune bruxelloise ou de la périphérie. »

Contacté par nos soins, l’échevin du Développement durable Gaëtan Van Goidsenhoven indique n’avoir jamais eu connaissance du problème. « La personne n’a pas contacté les bons services. Cette semaine, je la rencontre pour examiner sa demande. Je vais prendre le dossier en main. Même si les délais sont courts, il n’est pas impossible de trouver une solution parmi les terres de la commune au Vogelenzang ou à Neerpede. »

A suivre, mais appel reste lancé vers chacun.

Julien SEMNINCKX

Infos ?

www.lagrangenville.be –

nathalie@lagrangenville.be

Vlan

Commerces à découvrir