Le Marignan va revivre

VLAN  mardi 4 septembre 2018 Vlan

CHARLEROI | C’est bientôt le grand retour du Marignan au boulevard Tirou ! Fermé depuis 2014, ce complexe mythique rouvrira ses portes, la saison prochaine, avec une toute nouvelle programmation de Cabaret 2000 et d’autres opérateurs culturels.

Il y a belle lurette que le Marignan ne résonne plus des rires des spectateurs… Mais pas question de sombrer dans la déprime !

Dès septembre 2018, de nouveaux spectacles de divertissement y trouveront leur place, avec pour locataire et gestionnaire, Cabaret 2000. Spécialisée d’abord dans le music-hall, la troupe carolo présentait son premier spectacle en 2000 – ce qui explique l’origine de son nom – avec «Plaisir d’humour» à la Taverne Trianon, au Passage de la Bourse, avant de se produire aux Mille Colonnes, au Butterfly ou encore au Centre de Délassement pour leur première saison théâtrale. Mais c’est en 2009, à la Ruche Théâtre, à l’avenue Meurée à Marcinelle, que la joyeuse bande va poser pied à terre pendant neuf saisons. Au total, cela représente environ 50 spectacles différents et près de 90.000 spectateurs !

« Nous sommes très reconnaissants envers cette institution de nous avoir hébergés pendant toutes ces années», note Jacky Druaux, un des fondateurs avec Antoine Vandenberghe, Michelle Vercammen, Luigi Di Giovanni et Marie-Françoise Favay. «Mais l’envie se faisait de plus en plus sentir d’avoir la maîtrise complète de notre propre agenda artistique et de développer de nouveaux partenariats avec des opérateurs culturels.»

De la culture ville basse

La troupe change de formule et et entend amuser le public avec des classiques du Vaudeville et des comédies dramatiques.

Pour le plus grand bonheur des spectateurs, l’offre se verra renforcée : le nombre de spectacles passera, lui, de 4 à 5 sur une saison. Chaque représentation sera programmée sur quatre semaines au lieu de trois. Une vingtaine de comédiens se relaieront tour à tour. Et la troupe lance un appel à tous les intéressés !

270 places dans la salle

Celle-ci occupera la salle principale de 270 places, ainsi que l’espace bar pour d’autres spectacles.

Inoccupé pendant 4 ans, le théâtre doit être dépoussiéré, rééquipé (éclairage, son, pendrillons…) mais il n’a pas souffert de l’humidité. «Cette réouverture s’inscrit aussi dans le renouveau de la Ville Basse, autour de Quai 10 et de Rive Gauche», poursuit Jacky Druaux. « Le boulevard Tirou était un peu déserté après 19h30. Nous allons à nouveau l’animer ! »

Jean-Claude Herin

Vlan

Commerces à découvrir