Scène-sur-Sambre à votre reconquête

VLAN  mardi 21 août 2018 Vlan

ABBAYE D’AULNE | Scène-sur-Sambre est bien de retour! Avec sa superbe affiche, le festival des Barges, qui se déroulera du 31 août au 2 septembre, semble sur le point de réussir son coup: séduire un public qui a un peu boudé la manifestation l’an dernier.

La 8e édition aurait pu ne pas avoir lieu. Quel dommage cela aurait été, tant la scène flottante se mélange parfaitement au cadre idyllique de l’Abbaye d’Aulne. «Je ne voulais pas partir sur une défaite», confie l’organisateur Cédric Monnoye, faisant référence à une édition 2017 loupée. Il avait longtemps songé à jeter l’éponge, les conflits avec différents acteurs n’aidant en rien la situation.

Désormais, presque tout est réglé (voir par ailleurs), «et le festival aura bien lieu», annonce-t-il gaiement.

L’objectif: retrouver l’ADN de Scène-sur-Sambre et son esprit convivial. «Ces dernières années, nous avons voulu trop grandir, mais nous ne serons jamais Dour et ce n’est pas le but. Désormais, nous voulons nous limiter à 20.000 – 25.000 personnes maximum», explique-t-il. Et le retour aux sources pourrait bien permettre au festival des Barges de retrouver ses premières amours: son public familial.«Alors qu’il reste 20 jours de vente, il y a déjà plus de places que l’année passée qui se sont écoulées», se réjouit Cédric Monnoye. « Et nous espérons annoncer quelques journées sold out».

Un programme pour tous

Cela pourrait effectivement être le cas au regard du menu proposé au festivalier. Pour chaque journée, il y aura une coloration musicale.

Le vendredi sera plutôt rock et electro dance avec d’une part des groupes belges prometteurs, mais aussi Montevideo, BB Brunes ou encore Cassius.

Pour le samedi, l’organisateur conseille de venir tôt, tant les têtes d’affiche seront nombreuses: Slimane, Arcadian, Blanche, Claudio Capeo ou encore Kid Noize sont au programme. Pour clôturer le bal, The Wickeed, le duo de dj originaire de la région qui ne cesse de monter, animera la soirée. «Nous voulons promouvoir nos talents, ils auront l’occasion de s’exprimer devant une plaine noire de monde. Au-delà de ça, c’est une journée très familiale et je rappelle que l’entrée est gratuite pour les jeunes de moins de 12 ans. Nous avons déjà reçu énormément de demandes», détaille Cédric Monnoye.

La fin de cette 8e édition se clôturera le dimanche avec une musique urbaine et hip-hop incarnée par La Smala, Lartiste, Niska ou encore Caballero et JeanJass, le Carolo de l’année!

La qualité de l’affiche est en tout cas indéniable et, niveau artistique, le festival a d’ores et déjà réussi son pari. Reste qu’un événement musical, ce n’est pas seulement une affiche, c’est également une ambiance et une atmosphère.

Cela commence par le camping, qui pourra accueillir jusqu’à 1.500 personnes et qui sera gratuit pour… les Ginette! Ce n’est pas le festival des Barges pour rien. Au total, près de 280 bénévoles vont s’activer sur le site pour que la fête soit totale.

Un parking prioritaire sera mis en place pour les voitures qui arrivent remplies, un petit clin d’œil à l’environnement. Pour rappel, les festivaliers doivent impérativement arriver depuis Thuin.

Les VIP déménagent

À noter que pour les VIP, les ruines de l’Abbaye d’Aulne, c’est terminé.

Ils seront désormais sur la plaine, plus proches de la scène. « Nous répondons à leur demande», glisse le responsable du festival. Rappelons tout de même qu’ils n’étaient plus vraiment les bienvenus dans les ruines. Enfin, la scène sera bien sur la Sambre. Dans un premier temps, l’organisateur avait évoqué un nouveau dispositif, mais le nom même du festival garde donc bien tout son sens.

Enthousiasme retrouvé

Clairement, l’optimisme semble de mise avant cette nouvelle édition, malgré les galères rencontrées. À tel point que Cédric Monnoye, originaire de la région, voit déjà plus loin. «Cela serait vraiment génial d’atteindre les dix ans du festival.»

En attendant de voir si Scène-sur-Sambre perdurera dans les années à venir, les festivaliers de la région ne manqueront pas de profiter de cette édition très prometteuse.

François Dehut

Vlan

Commerces à découvrir