Les sans-abris carolos en finale de la Homeless Cup

VLAN  mardi 26 juin 2018 Vlan

CHARLEROI | Ils iront défendre nos couleurs à Bruges.

Encadrée par la Cellule d’intégration par le Sport et ses deux éducateurs, les joueurs de la BHC ont l’opportunité de participer à une compétition socio-sportive initiée au niveau national qui a tout d’un championnat de football, à cette différence près que les joueurs sont des personnes en situation de précarité et les coaches des travailleurs de l’insertion socioprofessionnelle.

Au-delà du sport, envisagé comme vecteur d’émancipation, l’intérêt réside dans le travail social et d’accompagnement de toutes les personnes qui forment l’équipe et intègrent la Belgium Homeless Cup avec pour but de construire un vrai projet de vie épanouissant et durable.

Le sport comme levier

Et c’est avec une immense joie que l’Echevin de la Participation et de la Cohésion Sociale, Serge Beghin annonce que l’un des membres a quitté l'équipe car il a trouvé un emploi, deux autres entament une procédure en article 60. Un des joueurs a été sélectionné pour participer à la BHC internationale au Portugal. Et enfin, un des joueurs a été repéré par le Sporting et passe les tests pour intégrer le club.

La Belgian Homeless Cup (BHC) est selon l’Echevin Serge Beghin « une initiative socio-sportive qui utilise la force du football pour travailler différents objectifs tels que la condition, la confiance et l’image de soi positive, le réseau social, l’accès à l’aide sociale, à la formation, et enfin à l’emploi ».

en situation précaire

Dans la plupart des cas, précise l’Echevin, « les personnes deviennent sans-abri à cause d'un long processus de liens brisés et d'exclusion. Il y a différentes causes à la base de cette spirale négative comme la perte d'un job ou d'une habitation, une rupture dans une longue relation, une faillite ou une maladie... Certains joueurs n’ont littéralement pas de toit au-dessus de leur tête, d’autres en ont un, mais une maison ne signifie pas forcément un foyer où l’on se sent bien. Sous l’appellation « sans-chez-soi », nous entendons aussi des personnes dans des maisons d’accueil, des personnes dans un logement temporaire, des personnes sans-papiers... »

Concrètement, La Belgium Homeless Cup c’est une équipe de quinze à vingt bénéficiaires issus de différentes problématiques participants à trois tournois nationaux et à cinq à six activités connexes.

Les partenaires de ce projet sont Fedasil ; Passage 45 ; le Rebond ; la Haute École Condorcet section kinésithérapie (3 étudiants en kinésithérapie assurent la préparation physique ainsi que les petits soins liés à la pratique sportive); le Sporting de Charleroi et le Fancoatching.

Les éducateurs de la Cellule d’Intégration par le Sport, qui pilotent ce projet, dispensent les 2 entraînements hebdomadaires ainsi que les suivis individuels et encadrent l'équipe lors des déplacements.

L’Echevin Serge Beghin a encouragé l’équipe : « C’est avec grande fierté que je vous dis « un grand bravo » tant à l’équipe d’encadrement qu’aux joueurs et à nos partenaires. Cet événement est un début de réussite en matière de réinsertion et d'insertion sociale avec le sport comme levier. C'est aussi l'occasion d'exporter le nom de Charleroi.»

N.G.

Vlan

Commerces à découvrir