Une «révolution» au Collège Saint-Étienne

VLAN  mardi 12 juin 2018 Vlan

COURT-SAINT-ÉTIENNE | Dès la rentrée prochaine, le Collège Saint-Étienne testera de nouveaux horaires avec ses 685 élèves. Les cours dureront 45 minutes au lieu de 50, ce qui permettra d’intégrer une activité culturelle, sportive ou encore ludique à leur semaine.

Le Collège Saint-Étienne innove. L’école secondaire de Court-Saint-Étienne a décidé d’instaurer une nouvelle répartition du temps scolaire dès la rentrée prochaine. L’objectif, faire en sorte que les élèves viennent avec plus de plaisir à l’école. « Pour beaucoup d’élèves, c’est difficile d’aller à l’école. Ils n’ont plus envie de venir, ils n’en voient pas l’intérêt, regrette Antoine Renard, professeur de français au collège et référant de la cellule communication pour le projet»

«. La réponse que nous avons trouvée, c’est de dégager du temps pour des activités différentes des activités scolaires et qui ne comptent pas pour des points. Cela peut être des activités culturelles, sportives, ludiques ou à visée sociale. Comme par exemple des cours de secourisme, de la réparation de vélo ou encore des parties de jeux de société. Si l’on propose juste des activités en extrascolaire, les élèves ne viendront pas. Du coup, on doit faire ça dans la grille horaire.»

L’idée de la direction et des professeurs est donc de modifier l’horaire de cours des 685 élèves pour leur libérer du temps. Au lieu de donner des cours de 50 minutes, ils dureront désormais 45 minutes. Sur une journée de 8 heures, cela fait 40 minutes de gagné, soit 2 heures sur une semaine de cours. Un cours se donnera ainsi sur un bloc 90 minutes, ce qui donne 4 périodes différentes entrecoupées par 3 récréations. Autre nouveauté, les élèves ne devront plus changer de local toutes les 50 minutes mais toutes les 90 minutes. Encore quelques minutes sauvées avec ces intercours en moins. Avec ces 120 minutes épargnées sur la semaine, deux heures d’activité seront organisées le jeudi entre 14h15 et 16h15.

Tout cela entraînera moins de cours différents par jour, un cartable plus léger, pas de multiplication à outrance des préparations quotidiennes, une meilleure planification, une organisation plus simple, des cours plus dynamiques, moins de pertes de temps liées aux changements de locaux… Le système ne semble apporter que du positif!

Quelques parents soucieux

Cette nouvelle répartition du temps scolaire baptisée «Temps Mieux» a été présenté à plusieurs reprises aux parents et également lors de la journée portes ouvertes de l’école en février dernier. Des séances d’information qui ont eu beaucoup de succès, mais qui ont suscité aussi pas mal de questions auprès des parents d’élèves.

«Leurs craintes concernent les enfants qui ont des troubles de l’apprentissage et qui peinent à rester concentrés pendant 90 minutes. Ce sera surtout différent pour le professeur car il sera obligé de changer ses pratiques d’apprentissage afin de capter l’attention des élèves plus longtemps. Il devra proposer de nouvelles activités, par exemple une table de conversation dans le cadre d’un cours de langue», explique Antoine Renard.

Cet horaire serait plus soucieux du rythme biologique des élèves car ils commenceront plus tard, à 8h45, mangeront plus tôt, à 12h et finiront plus tôt. Une véritable révolution!

S.G.

Vlan

Commerces à découvrir