Bienvenue dans le «Walking Lost Circus»

VLAN  mardi 5 juin 2018 Vlan

PROVINCE DE LIÈGE | Ce jeudi 24 mai, Paul-Émile Mottard, Député – Président, en charge de la Culture et de la Jeunesse et Katty Firquet, Députée Vice-présidente, en charge des Affaires sociales, présentaient le «Walking Lost Circus», la nouvelle exposition itinérante qui, dès la rentrée scolaire 2018-2019, entamera son périple dans les villes et communes de la province de Liège et ce, pour plusieurs années.

Faisant suite aux expositions «Natur’a ma Porte» et «L’Exploratemporium», qui ont permis de sensibiliser des milliers d’enfants à la protection de la nature (pour la première) et au développement durable (pour la seconde), «Walking Lost Circus» permettra de familiariser les jeunes de 10 à 15 ans, par le biais d’une expérience ludique, à la liberté de penser.

Pour ce troisième projet d’exposition itinérante, une collaboration s’est mise en place au niveau de la Province de Liège, entre le service Jeunesse et le département des Affaires sociales qui ont, à cette occasion, uni leurs compétences respectives.

La thématique mise en œuvre au sein de ce qui est davantage présenté comme une «expérience participative», plutôt qu’une exposition proprement dite, est celle de la «liberté de penser» et s’adresse prioritairement aux jeunes de 10 à 15 ans. L’adolescence est, en effet, une période particulière où l’enfant quitte son corps d’enfant et se transforme progressivement en adulte.

Cette thématique a émergé à la suite d’un questionnement sur la problématique des mouvements sectaires mais ouvre par ailleurs des perspectives sur des questions beaucoup plus larges que celles concernant les sectes et leurs dérives.

Ces questions sont abordées via le «Walking Lost Circus» avec, dans un premier temps, l’expérience vécue sous le chapiteau et animée par des comédiens-animateurs, et, dans un deuxième temps, des thèmes développés dans le carnet pédagogique et développés en classe par l’enseignant.

Concrètement, les jeunes sont conduits, par un système de jeu de rôle, à endosser les traits et caractéristiques d’un personnage (hédoniste, matérialiste ou altruiste). Plongés dans l’univers de ce cirque pas comme les autres, ils sont ensuite amenés à rencontrer des personnages qui tenteront d’influencer leur vote et leur libre-arbitre. Au final, les jeunes seront amenés à réfléchir sur la situation vécue: se sont-ils, oui ou non, sentis libres de leur choix et pour quelle raison?

Dans les prochaines semaines, «Walking Lost Circus» sera testé sur des groupes-cible et les ajustements nécessaires seront apportés au dispositif. Dès la rentrée, ce cirque pas comme les autres entamera ses tournées «dans les villes et communes du Royaume», selon l’expression consacrée…

Vlan

Commerces à découvrir