Alex Tondeur a lancé sa saison à Marbella

VLAN  mardi 29 mai 2018 Vlan

TRIATHLON | Après cinq longs mois de préparation, la Brabançonne Alexandra Tondeur a fêté sa rentrée sur les routes ensoleillées de Marbella. Avec un objectif simple: retrouver des sensations afin de préparer, au mieux, ses futurs objectifs: les deux Euros espagnols de Madrid (23/9) et d’Ibiza (26/10) ainsi que les Mondiaux de Fyn au Danemark (14/7).

La saison de triathlon démarrait réellement ce dimanche 29 avril pour Alexandra Tondeur, la triathlète brabançonne qui a choisi le sud de l’Espagne et l’Ironman 70.3 de Marbella pour y disputer sa première course en 2018.

« Effectuer ainsi sa rentrée après cinq mois de préparation réserve toujours quelques inconnues. Cinq mois c’est long et… c’est court à la fois, mais je pense avoir fait le maximum et donné le meilleur de moi-même à l’entraînement», explique la Stéphanoise. « Je pense avoir suivi des séances dont je ne me serais jamais sentie capable il y a un an. Je repousse mes limites et cherche de nouvelles choses. Je ne veux pas copier ce que font les autres et m’arrêter là où eux s’arrêtent!»

Avec 1,9 km de natation en Méditerranée à Puerto Banus, suivis par 90 km de vélo sur un circuit vallonné, et pour conclure 21,1 km de course à pied en deux boucles le long de la Costa del Sol, l’épreuve espagnole rassemble pour cette première édition un plateau très relevé. « Marbella est la première épreuve du circuit 70.3 sur le sol européen. C’est la raison de mon choix, comme celui de nombreuses triathlètes du continent», précise Alex.

Outre l’Allemande Laura Philipp, spécialiste de la distance et qu’Alexandra décrit comme favorite, étaient entre autres aussi présentes les Britanniques Natalie Seymour et Emma Pallant, double championne du monde de duathlon et vice-championne du monde en titre d’Ironman 70.3, ainsi que les expérimentées Allemandes Anja Beranek et Daniela Saemmler.

Alexandra a finalement terminé à la 6e place, «contente de ma natation et d’un excellent semi-marathon, mais j’étais hors rythme en vélo». Un bon test pour la suite de la saison; «Je sais ce que je dois bosser» a confié la jeune athlète.

Pour la triathlète de l’Urban Tri Sports, les objectifs majeurs de la saison restent fixés sur les championnats officiels des fédérations internationales mondiale et européenne (ITU/ETU), soit les deux Euros espagnols de Madrid (23/9) et d’Ibiza (26/10) ainsi que les Mondiaux de Fyn au Danemark (14/7).

Vlan

Commerces à découvrir