Se recommander entre professionnels

VLAN  mardi 29 mai 2018 Vlan

ANS | Et ainsi augmenter son chiffre d’affaires. C’est l’objectif du BNI Ans Excellence, qui regroupe des entrepreneurs et personnes exerçant une profession libérale. Vous aussi partagez vos compétences et profitez des leurs…

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du BNI (Business Network International) sans savoir exactement de quoi il s’agit… Pour faire simple, le BNI est un réseau d’affaires professionnel qui s’est développé dans les années 80 et qui est organisé en groupes de travail répartis dans près de 60 pays. En France et en Belgique francophone, on compte plus de 400 groupes. Il en existe plusieurs en Wallonie, dont celui d’Ans (Ans Excellence) qui vient de se constituer et qui compte actuellement 28 membres entrepreneurs ou exerçant une profession libérale. L’idée est de rassembler un maximum de compétences et de favoriser les échanges entre les membres afin qu’ils se recommandent l’un l’autre auprès de leurs propres contacts.

« Qui donne, reçoit est le leitmotiv du BNI. Intégrer un groupe BNI vise notamment à augmenter son chiffre d’affaires et à élargir son réseau. Il n’y aura jamais qu’un seul représentant par profession dans un groupe afin d’éviter les conflits d’intérêt. Cette règle de non-concurrence est très importante », précise Didier Bastin, directeur consultant pour le groupe Ans Excellence.

Les professions actuellement représentées au sein de ce groupe sont déjà diverses et variées. Cela va du courtier en assurances au concessionnaire automobile en passant par l’architecte, le chauffagiste, l’agent de voyage, le restaurateur, le communicant, la certificatrice PEB, l’opticienne ou encore un spécialiste de visuels aériens avec drone. Pour illustrer le propos, citons l’exemple de l’agent immobilier qui a orienté un client vers l’avocat spécialisé en droit civil et commercial du groupe afin d’aider cette personne à régler ses problèmes causés par des locataires mauvais payeurs…

« L’objectif fixé est d’atteindre au moins 40 membres. Selon les statistiques, un groupe de 40 personnes peut générer pour chaque membre, en moyenne, 70.000 € par an », souligne Eric Herben, président du BNI Ans Excellence, à l’initiative de sa création.

Il s’agit, bien sûr, d’une moyenne car le chiffre généré par chacun dépend forcément du produit ou service proposé… Parmi les métiers qui n’y sont pas encore représentés, on peut notamment citer informaticien, fleuriste, imprimeur, géomètre, traiteur, coiffeur/coiffeuse, agent de sécurité, loueur de véhicules, photographe… Toute personne intéressée a la possibilité d’assister à deux rencontres avant de s’engager. Et si elle estime que cela peut lui être profitable d’intégrer un tel réseau, elle peut alors déposer sa candidature, qui sera soumise à l’examen du comité des membres. « Une nouvelle arrivée doit être profitable à la personne mais aussi au groupe. Lui permettre de grandir en qualité», relève Didier Bastin. «Un groupe est géré comme une entreprise avec un comité directeur, un comité des membres, un comité d’accueil… Tous les 6 mois, les rôles changent afin d’entretenir une dynamique et faire en sorte que le groupe appartienne à tout le monde ».

Les réunions se déroulent une fois par semaine, le mardi de 7h à 9h, chez Quality-Med à Ans (chaussée du Roi Albert). Plus d’infos au 0495/54 51 58 (Didier Bastin) ou 0471/54 06 60 (Eric Herben).

Natau

Vlan

Commerces à découvrir