Une expo en hommage à Jean-Marie Winants

VLAN  mardi 22 mai 2018 Vlan

JALHAY | Le comité culturel de Sart-Jalhay a souhaité rendre hommage à Jean-Marie Winants, un illustrateur bien connu de notre région, disparu en janvier 2017. À la demande du comité culturel, son épouse a accepté d’organiser une exposition honorant sa mémoire à la Maison Bronfort.

Les 26, 27 et 30 mai et les 1, 2 et 3 juin, de 14 à 18 heures, à la Maison Bronfort, le public pourra redécouvrir les œuvres d’un artiste local disparu trop tôt: Jean-Marie Winants.

Marie-Paule Fransolet, son épouse, a accepté d’organiser une exposition mettant en valeur ses années de travail et sa passion pour le dessin animalier. « Il y aura quelques œuvres qu’il n’avait pas encore montrées. On pense reprendre quelques travaux en noir et blanc de sa première période, dans les années 80, puis certaines illustrations qu’il a faites pour des revues et enfin les travaux qu’il a faits pour illustrer les légendes de Marcellin Lagarde. Il y aura aussi ses animaux préférés dont quelques tableaux qui étaient toujours dans son tiroir », explique son épouse.

Cette exposition, c’est en vraiment en famille qu’elle s’est préparée puisque ce n’est autre que l’un des fils du couple qui se charge de la scénographie, tandis qu’un autre s’est occupé de l’affiche. L’invitation du comité culturel a ému Marie-Paule Fransolet. « C’est important et ça m’a touché. Il était fort impliqué dans la vie du village. On y a vécu presque 40 ans. Il connaissait bien les gens, les bois aussi.» Jean-Marie Winants a également réalisé bon nombre des affiches annonçant la fête des Vieux Métiers.

Jean-Marie Winants était connu pour sa passion des animaux, qu’il adorait illustrer. Après avoir été prof de sculpture à l’Académie René Defossez de Spa, il en est devenu directeur en 2005. Au moment de la pension, le Jalhaytois a multiplié les projets, disposant de plus de temps pour assouvir ses passions. « Il aimait beaucoup organiser des expositions avec d’autres artistes. Il en avait prévu une collective qui devait mêler des artistes connus et moins connu. Il avait aussi pour projet d’éditer le livre d’une personne qui fait des poèmes sur le thème de la taupe », explique son épouse. L’artiste ne s’arrêtait jamais.

Le comité culturel de Sart-Jalhay n’est pas le seul à souhaiter commémorer le travail de l’illustrateur à titre posthume. « Le Centre culturel de Stavelot m’a également contacté pour faire une exposition en hommage à Jean-Marie. J’ai aussi été invitée à exposer au festival du film ornithologique. C’est un festival très important qui dure 4 ou 5 jours en Poitou-Charentes. Ça m’a fort touché parce que c’est là que se retrouvent tous les artistes, ça draine des milliers de personnes et Jean-Marie avait déjà exposé 10 ou 15 fois en marge du festival. Je suis touchée de pouvoir y retourner et revoir des amis » confie encore Marie-Paule Fransolet.

Un an après son décès, les hommages à l’illustrateur se multiplient et personne n’a oublié la qualité du travail de ce grand monsieur.

Victoria Marche

Vlan

Commerces à découvrir