Les aménagements du centre d’Incourt ne font pas l’unanimité

VLAN  mardi 15 mai 2018 Vlan

INCOURT | Si tout le monde s’accorde pour dire que les travaux ont rendu le centre du village esthétiquement plus joli, les riverains trouvent qu’ils ont rendu leur rue plus dangereuse. Suite à leurs nombreuses remarques, la commune prévoit des solutions.

Après treize mois de chantier, la rue Baron Bouvier, menant vers le centre d’Incourt, est à nouveau accessible. «L’entreprise a bien travaillé, car les travaux se sont terminés avec quelques mois d’avance. Cela aurait pu être fini encore plus tôt si les conditions météo avaient été plus clémentes», a commenté Léon Walry, Bourgmestre d’Incourt.

Ce chantier avait pour but d’améliorer le cadre de vie du centre du village en rénovant l’axe principal le traversant (la rue Baron Bouvier), ainsi que la Place des Fêtes et la Place François Kest. Un parking comprenant une dizaine de places a été créé le long de la rue et des ralentisseurs de type cousin berlinois ont également été installés. Enfin, une zone 30 a été instaurée entre la rue d’Opprebais et la Place des Fêtes. Le tout pour un budget de près d’un million d’euros, subsidié pour plus de 50% par la Région wallonne.

Si le résultat est très beau, la pratique a permis de révéler quelques failles de sécurité dont les riverains se plaignent largement sur les réseaux sociaux. «J’ai pris la rue pour la première fois hier et les trois voitures devant moi ont toutes contourné le casse-vitesse en passant par le parking. Je pense que de prime abord les gens le confondent avec un îlot à contourner », raconte une incourtoise.

L’inexistence de bordure entre le trottoir et la route pose aussi question: «Étant à la même hauteur que la route, les gens n’hésitent pas à rouler sur le trottoir!», explique un autre habitant. «La circulation mord sur les trottoirs, même s’il y a des piétons. J’étais à pied et j’ai été frôlée à plusieurs reprises », confirme une autre. Certains voisins délaissent même le nouveau parking pour se stationner le long de la voirie pour faire barrage avec leur voiture. «Les gens roulent comme des dingues, je préfère mettre ma voiture en otage.» Si l’intention est louable, cet acte a comme conséquence de gêner la circulation puisque chacun se gare où bon lui semble…

«La rue est bien plus belle, mais il n’empêche qu’il y a des points de vue sécuritaires qui sont largement à prendre en compte », peut-on lire en conclusion. «J’espère vivement que ces messages arriveront jusqu’à une oreille attentive ayant accès au pouvoir de décision et qui se rendra compte que ce ne sont pas les mots d’habitants qui râlent, mais bien ceux de parents inquiets et/ou de personnes bienveillantes ».

Aménagement prévus

Visiblement cet appel a été entendu puisque la commune a prévu des aménagements. «Après évaluations de la situation, des corrections vont être faites, car il est évident que nous tenons aussi à ce que la sécurité soit optimale! », leur a répondu, l’Échevin Benoit Malevé. «Le contournement du dos-d'âne ne sera plus possible très prochainement. Un miroir sera aussi placé à hauteur de la Place des fêtes. D’autre part, la zone 30 fera l’objet d’un marquage au sol et un panneau lumineux sera aussi placé en début de zone, venant de Longpré», a-t-il détaillé. Une réactivité du Collège, saluée par les habitants qui espèrent que cela permettra de résoudre les problèmes…

Candice Denis

Vlan

Commerces à découvrir