Un autre regard sur la kinésithérapie

VLAN  mardi 8 mai 2018 Vlan

LIBRAMONT | Du 13 au 20 mai, des étudiants en kinésithérapie de la Haute École Robert Schuman (HERS) accompagnent neuf malvoyants pour un stage inédit dans le Mont-Blanc.

Les malvoyants rencontrent de nombreux défis dans leur vie de tous les jours. Au niveau physique, ça ne se limite pas à une simple absence de vision. Les données sensorielles visuelles interviennent dans de nombreux mécanismes, dont celui de l’équilibre. Leur condition physique souffre aussi beaucoup de leur difficulté à faire du sport.

Mais les malvoyants doivent relever bien d’autres défis. Les a priori des personnes voyantes ne sont pas les moindres. Face à une personne malvoyante, beaucoup se sentent mal à l’aise, ne sachant comment s’y prendre.

Avant d’aborder un malvoyant, il est important d’intégrer une série de bonnes pratiques, sous peine de le mettre dans l’embarras, voire dans une situation de danger.

Pour les enseignants en kinésithérapie de la HERS, l’approche des patients à besoins spécifiques fait l’objet d’une attention particulière. Les enseignants abordent ces spécificités, et les étudiants appliquent leurs acquis lors de différents stages.

Le stage de cette année est pour le moins inédit. Encadrés par un kinésithérapeute, un médecin et une infirmière, neuf étudiants accompagneront neuf malvoyants au quotidien. Ils pratiqueront en duo des activités telles que l’escalade, la via ferrata, des randonnées glaciaire et équestre, et du parapente. Le soir, les étudiants assureront le suivi thérapeutique de leur partenaire de randonnée.

Tout a été mis en place pour faire de ce stage un succès. Les étudiants ont financé le projet grâce à des actions telles que la désormais classique Libr’Allure, qui a lieu ce dimanche 22 avril à Libramont.

Ils ont également pu compter sur le soutien de services clubs de la Province de Luxembourg, de la commune de Libramont et sur celui de la HERS.

Les enseignants ont organisé des rencontres et des randonnées préliminaires, de manière à ce que chacun puisse faire connaissance avec son futur partenaire de randonnée et acquérir les automatismes nécessaires. Depuis le début du mois de janvier, les personnes malvoyantes bénéficient d’une séance d’entraînement hebdomadaire, encadrée par les étudiants.

Renforcer l’équilibre

Ce prochain séjour au Mont-Blanc a une valeur particulière pour les participants. Il doit permettre aux personnes malvoyantes de développer leur équilibre et leur confiance en eux. Les activités leur permettront aussi d’améliorer leur condition physique et de favoriser leur autonomie.

En vivant 24h/24 avec les personnes malvoyantes, les étudiants en kinésithérapie de la HERS auront une compréhension complète de leur situation, et pourront mieux comprendre leurs défis. Ils éprouveront leurs connaissances en matière de rééducation de l’équilibre, d’entraînement sportif et, cerise sur le gâteau, ils intégreront la dimension humaine à leur pratique de la kinésithérapie.

Vlan

Commerces à découvrir