Ne parlez jamais de Remouchamps sans y adjoindre Sougné

VLAN  mercredi 2 mai 2018 Vlan

SOUGNÉ-REMOUCHAMPS | Sougné- Remouchamps est un ensemble de deux villages, faisant partie de l’entité d’Aywaille depuis la fusion des communes en 1977.

Lambert Radoux poète aqualien a écrit:

« C’est Sougné la coquette à flanc de vallée

Qui glane un oeil furtif sur les eaux en allées

C’est Remouchamps, la perle où la grotte lutine

Les flots du Rubicon et ses gorges mutines »

Sougné

Sougné conserve un cachet très ancien avec ses petites rues étroites et ses maisons en pierres du pays. L’église actuelle date de 1739 et sa tour classée date, elle, de 1230. Tous les deux ans, une Fête Médiévale organisée par les mouvements de jeunesse, attire dans les petites rues, des milliers d’amateurs qui se retrouvent, le temps d’un week-end, quelques siècles en arrière.

Marcellin La Garde, chantre du Val d’Amblève et auteur prolifique de légendes était né à Sougné en 1818.

Un monument mémorial représentant la légende du Passeur d’Eau, légende se déroulant sur les bords de l’Amblève, se trouve d’ailleurs sur l’autre rive, dans le parc communal situé en face de l’église. On y trouve également une plaine de jeux pour les enfants.

Au sommet de la célèbre côte de la Redoute, par où passe la course cycliste annuelle Liège-Bastogne-Liège et où se mesurent chaque année des milliers de cyclistes amateurs, qui se prennent pendant quelques minutes pour de vrais professionnels, est érigé un monument commémorant la célèbre bataille franco-autrichienne de 1794. C’est au cours de cet épisode de guerre, que pour la première fois, des troupes furent dirigées au sol par des observateurs installés dans un ballon à air chaud. Mais certains disent que ce serait une légende… René Henry possède certainement plus d’informations à ce sujet! En parlerait-il dans une prochaine «Petite gazette» que vous retrouvez chaque semaine dans ce même Vlan Ourthe-Amblève.

Du point de vue Walter Fostier, on peut découvrir Sougné et Remouchamps ainsi que les méandres de l’Amblève. La réserve naturelle de la Heid des Gattes protège et abrite une faune et une flore dont la célèbre joubarbe, une plante grasse unique en Europe.

La grotte, Merveille des Merveilles

Remouchamps est situé au carrefour des routes menant vers Banneux, Spa, Coo et Aywaille.

C’est là qu’au pied du vallon des Chantoirs se trouve l’entrée de la grotte «Merveilles des merveilles «avec ses immenses salles creusées par le Rubicon, rivière qui la traverse. Elle fut ouverte au public en 1912.

Ses concrétions, stalactites et stalagmites sont formées par les eaux d’infiltration chargées en calcaire.

La grotte comporte deux niveaux: le niveau supérieur pour le parcours pédestre et le niveau inférieur pour la plus longue navigation souterraine d’Europe. La visite se fait sur une distance d’environ 1.200 mètres

Le débit du Rubicon est ordinairement de 500 à 600 m³ par heure et la température de la grotte se situe constamment entre 8 et 10 degrés.

Chaque année, environ 150.000 personnes visitent la grotte.

A quelques mètres de l’entrée de cette grotte se trouve le fameux Hôtel Bonhomme, le plus ancien hôtel-restaurant de Belgique (250 années d’existence!) qui reçu le 27 février dernier la visite du couple royal Philippe et Mathilde.

Le château de Monjardin

Le château date du début du XIe siècle. On le restaura une première fois vers 1369, époque à laquelle furent érigées de nouvelles parties de bâtiments. Ayant été le théâtre d’un vaste incendie en 1640, il fut reconstruit dans le style propre à son époque. En 1868, le château connut d’importantes restaurations et réhabilitations. Un second château fut construit tout proche de l’ancien.

Là où se trouvait le second château, les bâtiments essuyèrent d’importants dégâts durant la Seconde Guerre mondiale. Il eut fallu engager des sommes considérables pour le reconstruire à l’identique de ce qu’il était et c’est pour cette raison qu’il ne subsiste que peu de vestiges de l’ancienne construction. La nouvelle partie que l’on aperçoit au premier plan renferme la chapelle privée.

Les deux tourelles d’angles du bâtiment primitif n’ont pas été reconstruites lors des travaux de réfection effectués en 1980.

A. Dechamps

Vlan

Commerces à découvrir