L’eau dans tous ses états

VLAN  mardi 20 mars 2018 Vlan

SENEFFE-LA LOUVIÈRE | Jusqu’au 30 mars inclus, les Journées Wallonnes de l’Eau vont rythmer la vie dans toutes les communes de Wallonie. La Louvière et Seneffe, entre autres, seront concernées dans la région.

C’est il y a 12 ans déjà, en 2006 qu’ont été organisées les premières Journées Wallonnes de l’Eau, à l’initiative du ministère de l’Environnement de la Région Wallonne. Pour la treizième édition, le succès est toujours au rendez-vous.«C’est une quinzaine de sensibilisations qui a été créée autour de la Journée Mondiale de l’eau dont la date avait été fixée à la Conférence de Rio au 22 mars», précise Carole Van Roy, chargée de mission auprès du Contrat de Rivière Senne.

La Wallonie a emboîté le pas à un projet mondial dont l’objectif était simple: «Attirer l’attention du public sur l’importance de cette ressource qu’est l’eau et l’importance de la protéger», précise-t-elle. Les 14 Contrats de Rivière de Wallonie ont donc suivi le Ministère de l’Environnement pour organiser des activités à destination du public. «Cette année on estime à plus de 400 le nombre d’activités qui seront organisées en Wallonie pour célébrer les JWE.»

Le Contrat de Rivière Senne n’est pas en reste, avec deux semaines d’activités intensives qui s’annoncent: de Braine-l’Alleud à Soignies, en passant par La Louvière et Seneffe, l’eau sera la reine des prochains jours dans tout le bassin de la Senne.«C’est évidemment un événement qui mobilise beaucoup de ressources et qui fait partie de nos principales préoccupations. Mais on peut toujours compter sur les communes et les associations de défense de la nature qui sont de très précieux partenaires dans l’organisation de ces activités…»

Balades au fil de l’eau, visites de station d’épuration, de moulin à eaux, de carrières… «Bref, on va partout où on trouve de l’eau. Qu’il s’agisse d’eau de pluie, de captage ou encore d’eaux usées», sourit Carole Van Roy.

Et La Louvière et Seneffe seront du voyage cette année encore. «Du côté de Seneffe, c’est la visite d’une station d’épuration qui est prévue le 25 mars, tandis qu’à La Louvière, ce sera une promenade de 10 km accompagnée par un guide nature et basée sur l’environnement et la gestion durable de l’eau.»

Entre 1.500 et 3.000 visiteurs enfilent chaque année leurs bottes ou leurs chaussures de marche pour participer aux JWE dans le bassin de la Senne. Et le Contrat de Rivière espère la même réussite cette année encore.

P.G.

Site? www.crsenne.be/

Vlan

Commerces à découvrir