Une vie digne d’un vaudeville

VLAN  mardi 20 mars 2018 Vlan

CHARLEROI – PERSONNALITÉ | Alain Lackner est un des principaux acteurs culturels de la ville de Charleroi. Son Vaudeville vient s’installer à la Ruche.

Pendant 23 ans Alain Lackner a dirigé le «Vaudeville» qui était un des hauts lieux incontournables de la culture carolo.

Aujourd’hui, Thierry Piron, directeur de la Ruche Théâtre, l’invite chez lui pour faire revivre son Vaudeville à partir de la saison 2018-2019.

Chevalier de l’ordre de Léopold II et Carolo de l’année en 2008, ce grand professionnel nous parle de son incroyable parcours de vie théâtrale: «Le théâtre représente une très grande partie de ma vie professionnelle. La langue française étant l’une des plus belles au monde, la lecture des textes pour le théâtre ne pouvait que me séduire.»

Aussi grâce à son professeur de français Georges Decroly (à qui il rend hommage à chaque fois qu’il découvre un nouveau texte), car c’est lui en premier qui lui a permis de découvrir toute la subtilité de la langue française et l’importance des mots. Il confie: «Le théâtre est devenu par conséquent une véritable passion de vivre, une drogue bienfaisante.»

Donc pendant presque 30 années, il s’est mis au service du théâtre, de ses nombreux auteurs tels bien sûr Molière, Marivaux, Anouilh, Veber, Barillet et Gredy, Dell et Silbéryas, Tchekhov, Camoletti, Assous,etc.

Il ajoute: «Ce qui m’a permis de monter en tant que scénographe, metteur en scène ou interprète des pièces comme: Douze hommes en colère, Le dîner de cons, George Dandin, Le Misanthrope, Pyjama pour six, L’Illusion Conjugale, Vol au-dessus d’un nid de coucou, Tromper n’est pas jouer, Les Belles-sœurs… Soit près de 120 pièces.»

Après une interruption de 5 ans, il a le plaisir de voir «Le Vaudeville» renaître pour la saison 2018-2019 avec une programmation digne de celle qui a fait sa réputation et la joie de ses nombreux spectateurs. «Car le public de Charleroi est chaleureux, il aime se divertir avec des vaudevilles de qualité, je souhaite à nouveau le convaincre, le séduire, l’émouvoir… En un mot, le retrouver!»

De manière un peu plus personnelle, il explique posséder une expérience de terrain que le ministre en charge de la culture, Olivier Chastel, a reconnue le 11 juin 2004, comme opérateur culturel œuvrant dans le secteur professionnel, et donc nominé chevalier de l’ordre de Léopold II, et que le public a plébiscité comme Carolo de l’année 2008.

Bonne chance à ce passionné de théâtre professionnel qui, par amour de sa région, n’a pas répondu aux appels de la capitale française lors de ses débuts sur les planches.

Chrysline

Vlan

Commerces à découvrir