À 80 ans, Richard Buche est champion du monde de natation hivernale

VLAN  mercredi 14 mars 2018 Vlan

THEUX | Les nageurs du Royal Cercle Theux Natation ont brillé lors des championnats de natation hivernale en Russie et en Estonie, remportant plus de dix médailles. Du haut de ses 80 ans, le coach Richard Buche repart avec trois médailles d’or et un titre de champion du monde. Retour sur ce parcours hors du commun.

S’immerger dans une eau qui frôle le 0 degré, l’expérience a de quoi faire frissonner. À Theux pourtant, la nage en eau froide est devenue une véritable passion. Depuis 1957, les membres du Royal Cercle Theux Natation n’hésitent pas à briser la glace en plein hiver pour s’adonner aux joies de la trempette, encouragés par leur coach Richard Buche.

« J’ai été dans les premiers à plonger dans l’eau glacée et au fil du temps, les nageurs ont été de plus en plus nombreux à nous rejoindre », raconte le doyen du club. On est encore étonné de voir que chaque année, de nouveaux adhérents nous rejoignent. Des femmes, hommes et enfants âgés de 9 à 80 ans qui nagent pour rester en bonne santé et pour acquérir une meilleure résistance au froid

Une pratique de l’extrême qui demande évidemment de l’entraînement (deux fois par semaine, hiver comme été), de la préparation physique mais surtout un mental d’acier. « Pour se préparer avant un bain d’eau froide, c’est très important de s’échauffer physiquement, détaille Richard Buche. On s’étire et on assouplit toutes les articulations en courant autour de la piscine. Une fois que la transpiration arrive, il ne faut pas attendre plus de 2 minutes pour se jeter à l’eau, de façon à ce que la sensation de froid soit moins brusque. Quand on suit les entraînements de façon régulière, le corps s’habitue bien, mais ce qui ne s’habitue jamais c’est l’esprit. On le voit bien lors des compétitions internationales, que l’on soit Belge, Russe ou Norvégien, on a tous la même appréhension sur le visage. (rires)»

En plus de leur traditionnelle compétition hivernale, les nageurs de Theux n’hésitent pas à se frotter aux rois de l’eau glacée lors de compétitions internationales. Il y a quelques semaines, une délégation du club s’est illustrée en remportant huit médailles lors d’une manche d’un championnat russe.

Mais le plus remarquable était encore à venir puisque la semaine dernière, une délégation composée d’une quinzaine de sportifs a participé au deuxième championnat du monde de natation hivernale dans la capitale estonienne. Au total, 1800 nageurs issus de 40 pays étaient venus s’affronter lors de différentes courses. Alors qu’à l’extérieur, la neige avait envahi le paysage, les nageurs ont tutoyé des eaux glacées dans un bassin avoisinant le 0 degré. Pas suffisant pour refroidir les intrépides Theutois, au contraire! À l’issue des cinq journées de compétitions, la délégation est ressortie victorieuses avec de nombreuses médailles en poche.

Marina Bekisz, figure incontournable du club theutois a ainsi été médaillée en Estonie après avoir décroché trois trophées en Russie: deux médailles d’argent pour les épreuves du 25 et du 50 mètres brasse et le bronze pour la distance du 100 mètres.

À 80 ans, Richard Buche repart quant à lui triplement médaillé de cette compétition mondiale (il a décroché l’or aux 25m, 50 m et 100 m), preuve indéniable que la nage en eau froide conserve la santé. Il repart aussi avec le titre de champion du monde dans sa catégorie d’âge (80 – 85 ans) et une médaille d’or de l’International Winter Swimming Assocation (IWSA).

Une reconnaissance bien méritée pour cet «inoxydable» Theutois.

Manon Dumoulin

Vlan

Commerces à découvrir