La pollution des moteurs Diesel!

VLAN  mercredi 14 mars 2018 Vlan

NOS LECTEURS NOUS ÉCRIVENT |

Nos politiciens ne se trompent-ils pas de cible en s’attaquant aux voitures Diesel privées? N’est-ce pas une taxe mal placée ou une volonté de nous obliger à acheter des véhicules électriques? Ils pénalisent évidemment tous les véhicules privés mais aussi ceux des agents commerciaux qui parcourent énormément de km par an. Mais dans ce monde moderne, pourquoi ne pas s’attaquer directement aux grands pollueurs? Voici quelques exemples qui suffiront pour vous faire comprendre cette absurdité de vouloir taxer le Diesel, pour nous obliger à acheter les voitures électriques. Les 20 plus grands porte-conteneurs du monde consomment à eux seuls en un transport aller/retour Asie – Europe autant que tous les véhicules particuliers Diesel en 1 an. La consommation pour un navire de ce gabarit est de 190,5 tonnes de fuel par jour.

Les Yachts de 60 mètres consomment en moyenne 900 litres de carburant par heure. La flotte de la marine marchande compte plus de 50.000 navires qui sillonnent sans arrêt les océans.

La fabrication des batteries électriques est tellement émettrice de CO2 qu’un véhicule électrique devra parcourir entre 50.000 et 100.000 km pour être considéré comme moins producteur de CO2 qu’une voiture thermique. Mais a-t-on aussi pensé au recyclage des batteries en fin de vie? Ne parlons pas des avions qui polluent tout autant, du monde agricole avec leurs tracteurs et engins surdimensionnés. Les riches et leur Jet privé ainsi que nos politiciens qui voyagent pour un rien à l’autre bout du monde, ne sont-ils pas aussi responsables de cette pollution sans la moindre sanction pour eux. Que du contraire. En somme, la pollution des véhicules Diesel privés n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan.

Gérard Fortemps, Malmedy

Vlan

Commerces à découvrir