Un 560e Cwarmê haut en couleurs

VLAN  mercredi 14 février 2018 Vlan

MALMEDY | Sous la conduite du «Trouv’lê» et de la «Grosse Police», par un temps froid mais exempt de précipitations atmosphériques, le cortège de la 560e édition du «Cwarmê» s’est mis en route à 14 heures précises. Il comptait près de 3000 participants.

La Royale Harmonie «La Fraternité» a été la première à lancer ses notes joyeuses à l’intention d’un public venu aussi nombreux que les autres années, malgré la froidure. Une très longue suite dédiée au petit monde de Walt Disney suivait. Le roi Lion, Blanche Neige, Aladin, Mickey, Cendrillon et bien d’autres se retrouvaient à l’avant d’un très beau château, pour le plus grand plaisir des petits mais aussi de leurs accompagnants.

Après le passage des mousquetaires de la Royale «Écho de la Warche, quelques pages de l’histoire de France et de la Révolution Française en particulier, furent évoquées. Noblesse, glèbe mais aussi guillotine et Bastille, rien ne manquait.

Suivait ensuite l’imposante «Orphée» de Stavelot, chargée d’accompagner musicalement, les membres empanachés de la Mesnie de la Haguette.

À la suite du char très original «Machine à remonter le temps» de la Royale Malmédienne, les spectateurs ont vibré, au son de marches et pas redoublés dispensés par les musiciens du Brass band Échos des Charmilles de Xhoffraix, des très colorés membres de la Royale Fanfare «L’Ardennaise» de Trois-Ponts et des Écossais de la «Royale Écho de la Warchenne» de Waimes.

La Royale «Écho de l’Amblève» de Ligneuville, la «Royale Écho de la Wallonie» de Faymonville et le Brass Band «Écho des Montagnes» venu de Thirimont accompagnaient les membres de la Royale Union Wallonne.

Carnaval de rue par excellence, de très nombreux masques traditionnels ne ménagèrent ni leur entrain, ni leurs facéties pour amuser un public qui n’hésita jamais à jouer le jeu tandis qu’une superbe locomotive, venue de Chôdes, mettait fin au… train carnavalesque.

Après le cortège, une grande «bâne corante» anima les rues de la ville. À 18 heures, tous se retrouvèrent pour se lancer dans de folles farandoles, sur des airs traditionnels du «Cwarmê».

La nuit promettait d’être longue!

J.F.

Photos: © J.F. et SYM

Vlan

Commerces à découvrir