30 logements de luxe en bordure des étangs Mellaerts

ARTICLES JOURNAL VLAN  mardi 17 mars 2020 Vlan

WOLUWE-SAINT-PIERRE | Surplombant les étangs Mellaerts, le cottage Villalobar et son domaine d’1ha ont notamment abrité l’ambassade de Grèce. Il sera prochainement réaménagé afin d’accueillir 30 logements haut de gamme à fort valeur patrimoniale.

Par rapport au mini-golf et la taverne des étangs Mellaerts, le site de ‘Villalobar’ se trouve de l’autre côté du plan d’eau. Installé à l’angle des avenues de Tervueren (nº 361-363) et du Marquis de Villalobar, cet écran de verdure dispose comme pièce maîtresse d’une villa de style cottage construite en 1936 par l’architecte Jean Hendrickx. Dans les années ’80, les lieux sont vendus à l’Etat hellénique qui y apporte quelques aménagements pour y établir son ambassade. Une dizaine d’années plus tard, c’est la société Eter Outremer, devenue Etex, qui rachète le bien et y installe son siège. Elle transforme le cottage en bureaux et l’assortit d’un nouvel immeuble de bureaux. En octobre 2017, Etex revend le bien au promoteur immobilier Codic. Ce dernier ambitionne d’offrir une nouvelle harmonie à ce lieu emblématique en lui redonnant son affectation de départ: le logement.

Du studio aux 4 chambres

Aujourd’hui, le site se compose de trois volumes orientés de façon à épouser le virage de l’avenue de Tervueren. «Seule la façade avant de la villa a encore gardé une majeure partie de ses éléments originels», indique le promoteur qui entend revaloriser la qualité architecturale du cottage et y

Inclure deux nouvelles constructions dans un style tout à fait contemporain, aux lignes sobres et épurées. «La villa sera sertie de deux nouvelles ailes qui la mettront mieux en valeur. Le bâtiment central sera préservé pour y développer 6 logements et chacun des deux nouveaux bâtiments se composera de 10 logements allant du studio à l’appartement de 4 chambres. Dans la maison du nº 361, faisant également partie du projet, 4 appartements seront réalisés.»

Au total, le site comptera 30 logements agrémentés chacun d’un jardin privatif, d’une terrasse ou d’un balcon. Le parking souterrain existant sera maintenu avec la même emprise et réaménagé pour y créer des caves privatives, des installations techniques, de grands locaux pour vélos, un espace de stockage de déchets ainsi que 43 emplacements de stationnement pour les voitures. Le projet a été confié au bureau d’architectes Metzger et Associés Ma². Les permis d’urbanisme et d’environnement ont été rentrés. On en est actuellement à l’enquête publique (30 jours, jusqu’au 12 avril) avant la commission de concertation (prévue le 26 avril).

Julien SEMNINCKX

Vlan