«L’Essentiel», rétrospective Roby Hoffmann

ARTICLES JOURNAL VLAN  mardi 10 mars 2020 Vlan

MALMEDY | Un intense moment culturel a eu lieu vendredi 6/3 lors du vernissage de l’exposition dédiée à Roby Hoffmann. Ce peintre malmédien de renommée a laissée une œuvre si variée, si lourde de sens, que nul amateur d’art ne saurait l’ignorer.

Le parcours artistique de Roby Hoffmann est pareil à sa personnalité: profond, multilatéral, complexe. L’homme et le peintre Roby Hoffmann sont indissociables, ils ont évolué au fil du temps, poussés par une «nécessité interne toujours plus grande, toujours plus exigeante» (ce sont les mots du critique d’art Albert Moxhet. C’est d’ailleurs celui-ci qui a donné le titre de la rétrospective: L’Essentiel).

Dans ce parcours commencé très tôt (premier tableau à 9 ans) le peintre se dégage peu à peu de la figuration, passe par plusieurs phases importantes qui forgeront sa conscience artistique. Il découvre l’impressionnant pouvoir des couleurs, qui peuvent évoquer des formes… «Dans un tableau, le plus important c’est ce qui n’a pas été fait», disait Roby Hoffmann. Autrement dit: ne vous arrêtez pas à ce que vous voyez, ce n’est qu’un prétexte, il faut compléter, «voir» le moment d’avant et celui d’après… Le peintre vous laisse cette liberté d’imaginer ce qu’il a seulement suggéré. Avec une vingtaine d’expositions à travers le monde (USA, Japon, Suisse, Allemagne, Luxembourg…) Roby Hoffmann, notre Roby Hoffmann (il est né à Ligneuville) a atteint la gloire, mais pas le bout de ses aspirations artistiques. Il avait encore des projets… Malheureusement le temps ne lui a pas permis de les réaliser, il est décédé en 2017.

Francis Feidler, bien connu dans les milieux artistiques d’Eupen (le Musée d’Art), dressa un portrait complet de l’homme et du peintre Roby Hoffmann, qu’il décrivit comme plurivalent, un artiste «authentique et sensible».

Mais c’est surtout grâce à Yolande Hoffmann, l’épouse du peintre, que cette exposition fut mise sur pied. Et on ne peut qu’applaudir sa totale implication: que vous soyez féru d’art ou non, que vous soyez connaisseur ou non, cette exposition vous enrichira, vous fera réfléchir à tout et à rien, à vous, à la vie… C’est le plus beau retour qu’un artiste peut espérer en créant!

L’exposition est visible au Malmundarium jusqu’au 3/5.

Valéria Heinen

Vlan