L’environnement au cœur d’un projet collectif sonégiens et brainois

ARTICLES JOURNAL VLAN  lundi 2 mars 2020 Vlan

SOIGNIES | À l’heure des marches pour le climat, de l’intensification des catastrophes naturelles, de l’ère de la déconsommation, les centres culturels de Braine-le-Comte et Soignies s’engagent dans une démarche durable avec Objectif Terre.

Ce nouveau projet mêle implication citoyenne et environnement au travers d’un programme d’activités. Une quinzaine d’acteurs locaux les a rejoint, tous animés et interpellés par ce même intérêt commun: la Terre. Celle que l’on blesse, celle que l’on épuise mais aussi celle qui nous ressource, celle qui nous nourrit… «Le déclencheur? Les faits d’actualités incontestables articulés avec les enjeux de réappropriation du temps et de l’espace», explique Catherine Duez en charge du projet. «Avec le projet Objectif Terre, il importe de reconnecter les citoyens à leur milieu, des les éveiller à l’enjeu environnemental, de faire dialoguer l’art et les démarches éco-citoyennes. Vu les nombreuses initiatives locales installées sur les deux territoires, ce projet rassembleur a été accueilli et rejoint chaleureusement par de multiples associations.»

Donner de la visibilité à leurs actions et développer des synergies pour parler toujours à plus de citoyens sont des objectifs supplémentaires. Les petits ruisseaux font les grandes rivières… Pour répondre aux préoccupations environnementales, les centres culturels de Soignes et de Braine-le-Comte apportent une dimension collective et composent un programme évolutif d’activités: spectacles, cinéma, conférences, ateliers… Avec la belle énergie qui les caractérise, ils vous donnent trois rendez-vous prochainement. «Le mercredi 11 mars, à 20h, à la salle Baudouin IV pour «Tchernobyl, 30 ans après…», le spectacle poignant «L’herbe de l’oubli» construit par les témoignages issus du livre «La Supplication» plonge dans le quotidien de ces habitants après la plus grosse catastrophe nucléaire! Une pièce poétique sur le devoir de mémoire où problématiques scientifiques et politiques sont abordées de manière originale. Le 22 avril, même heure, même endroit pour le film «Au nom de la Terre», acclamé par les critiques, qui raconte l’histoire tragique d’un agriculteur de manière authentique et bouleversante. Les partenaires d’Objectif Terre invitent le public à échanger autour de la projection juste après, en tout convivialité. Enfin, une conférence gesticulée «À nos choix» doit encore trouver sa place dans la programmation.»

Restez informer via la page Facebook «Objectif Terre» en ligne prochainement!

Massimo Di Emidio

Vlan

Commerces à découvrir