Le Royal: stop ou encore?

ARTICLES JOURNAL VLAN  lundi 2 mars 2020 Vlan

ECAUSSINNES | La question fait débat à Ecaussinnes. Si la volonté, incarnée part Yves Verly, ne manque pas, c’est l’argent qui fait défaut. Réponse dès le 6 mars?

Le cinéma centenaire va-t-il renaître de ses cendres? C’est en tout cas le leitmotiv quotidien d’un certain Yves Verly. Si ce cinéphile vit aujourd’hui à Bruxelles, il a grandi à Ecaussinnes et a même fait ses premiers pas dans ce cinéma dans les années 70. Retraité, il rêve de revenir à son premier amour. «C’est le motif de la séance d’informations programmée ce 6 mars au cœur même du Royal», précise notre homme. «Je compte sensibiliser les Ecaussinnois au projet de reprise du cinéma auquel ne souscrit pas pour le moment la commune. En effet, il faut acheter le cinéma, le mettre aux normes de sécurité, le rénover et enfin l’exploiter. Le budget estimé tourne autour des 600.000 euros.». Comme indiqué, la commune n’a pas pu donner suite au projet, en décembre dernier. Il va donc falloir trouver une solution. «Je vais proposer au public de créer une société dans laquelle les propriétaires du cinéma apporteraient les murs et le reste serait apporté sous forme de financements participatifs. Pour le moment, Wallimage est partant pour suivre ce projet, sur base d’un dossier réaliste!»

La rénovation des lieux impliquerait également la sauvegarde des fresques d’Henri Lejeune, que Julos Beaucarne surnommait le Michel-Ange des Scaussinous, qui décorent les murs de l’établissement. Des petites exploitations existent déjà, à Waremme ou Rixensart. Pourquoi pas à Ecaussinnes? Réponse le 6 mars!

Massimo Di Emidio

Inscription: cinemaleroyal633@gmail.com

Vlan