Malgré un temps maussade, le soleil était dans le cœur des Malmédiens

VLAN  mercredi 26 février 2020 Vlan

MALMEDY | Evènement majeur du folklore malmédien, le «Cwarmê» en était à sa 562e édition. Si, une heure avant le cortège, le vent jouait les trouble- fête et s’engouffrait avec vigueur dans les coiffes des «Haguètes», il s’estompa, comme par magie, peu avant le début du cortège.

Pendant une heure et demie, une bruine quasi imperceptible tomba sans nuire aucunement aux évolutions des participants.

Au cours de la dernière demi-heure cependant, de fortes ondées vinrent les perturber.

Mais il en fallait bien plus pour modérer leur entrain, car le soleil était dans leur cœur.

Stimulés par les airs entraînants de «La Fraternité», puisés au répertoire des seventies, les notes joyeuses de L’Echo de la Warche remontant le Mississipi sur leur impressionnant bâteau à aubes et les envolées musicales de huit autres formations musicales venues de toute la région, les participants au tour de parade n’ont pas failli à leurs tâches respectives. Tous les masques traditionnels qui font la richesse du «Cwarmê» jouèrent leurs rôles avec talent et cocasserie, en respectant scrupuleusement les us et coutumes de ce carnaval de rue ancestral.

Parmi eux, on remarqua la présence de «Longs Nés» qui eurent parfois bien difficile à trouver une «victime» tant ils étaient nombreux, des «boldjîs» tâtant gentiment de leur «panule» le popotin de spectatrices amusées, les «Longuès-Bresses» et «Longs – Ramons» décoiffeurs, les souples «Harlikins», les clowns désopilants, les «Cwâpis» gouailleurs, les «Savadje- Cayets» aux costumes bruyants et colorés aux couleurs de la ville, les «Sotês» facétieux sans oublier les «Haguètes» empanachées de leurs superbes coiffes formées de plumes d’autruches aux multiples couleurs.

Quant aux généreux «Pièrots», ils célébraient cette année, leur 30e participation au cortège de la cité de la Warche.

D’autres groupes et chars (clowns, Jurassic Parc, gitans…) firent également le bonheur des spectateurs.

En fin d’après- midi, des pluies diluviennes sont malheureusement venues ternir la sortie de la grande «Bâne Corante».

J.F.

Vlan

Commerces à découvrir