Les Majorettes se cherchent une fanfare

ARTICLES JOURNAL VLAN  mardi 18 février 2020 Vlan

LA HESTRE | Les 19 majorettes et le Major de La Hestre sont à la recherche d’une fanfare pour les accompagner au cours d’une année 2020 qui s’annonce remplie de festivités.

Il y a à peine quelques mois que les Majorettes ont retrouvé vie à La Hestre. Pourtant très en vue dans le village durant la deuxième moitié du XXe siècle, les Majorettes avaient fini par disparaître en 1984, faute de comité prêt à prendre la relève. Passionné de folklore local, et d’ailleurs déjà investi auprès des Gilles et des Pierrots locaux, Sébastien Michiels a redonné vie aux Majorettes de La Hestre en 2019.

Une histoire qui prend forme, même si les Nouvelles Royales Grâces aimeraient se trouver un orchestre pour les accompagner dans leurs projets. «On travaille, la plupart du temps, avec la Fanfare de Soignies, mais on se rend compte qu’ils ont déjà énormément de dates à leur agenda, et c’est pour ça qu’on aimerait trouver une fanfare qui puisse nous accompagner tout au long de l’année, dans chacun de nos projets», précise le Président de la jeune société de majorettes la hestroise.

Sébastien et ses acolytes ont d’ailleurs déjà plus ou moins établi leurs critères de recherche. «Outre la disponibilité, on recherche avant tout une fanfare capable de jouer autant des airs militaires que des morceaux de variété», souligne-t-il. «Une fanfare composée de 15 à 20 musiciens, prête à nous accompagner dans nos sorties qui durent environ trois heures», ajoute-t-il.

Mais le président ne ferme aucune porte, pas même celle de mettre lui-même sur pied la fanfare… «Pourquoi pas? sourit-il. Si on trouve suffisamment de musiciens déterminés à investir quelques heures de leur temps pour la cause, on pourrait clairement opter pour cette solution.»

Et si ça n’urge pas encore, puisque les Nouvelles Royales Grâces ont déjà un accord pour leur premier rendez-vous de l’année (prévu le 15 mars, jour du carnaval de La Hestre), Sébastien Michiels aimerait régler la question assez vite. Entre les carnavals de Fayt-lez-Manage et Trazegines (en avril), la Kermesse du 15 août, les Moissons à Bonne-Espérance et Mariembourg en fin d’année, l’agenda des Majorettes est déjà bien rempli. Il ne manque qu’une fanfare pour que le tableau soit complet.

P.G.

Plus d’infos? Facebook: Groupe de Majorettes Les Nouvelles Royales Grâces de La Hestre

Vlan